Uncategorized
16:05 14 septembre 2020 | mise à jour le: 18 septembre 2020 à 00:02 temps de lecture: 4 minutes

Les démocrates mobilisent leurs partisans en ligne

Les démocrates mobilisent leurs partisans en ligne
FILE - In this Thursday, Sept. 3, 2020 file photo, empty boxes await packages at the Wake County Board of Elections as workers prepare absentee ballots for mailing in preparation for the upcoming election in Raleigh, N.C. Democrats are unveiling new operations to try to make it easier for their voters to cast ballots. Both parties are trying to get their voters to cast ballots by mail, despite President Trump's groundless attacks on the method. The GOP is asking new voters it registers to request absentee ballots and sending request forms for mail ballots to its voters in several places. (AP Photo/Gerry Broome, File)

DENVER — Les démocrates ont déployé un nouveau portail virtuel qui permet aux électeurs de s’enregistrer pour voter et même de demander un bulletin de vote postal dans leur État. La plateforme permet aussi de numériser la signature sur les documents requis.

La nouvelle version du portail IWillVote.com du Comité national démocrate illustre comment les deux principaux partis essaient de s’adapter à la réalité d’une campagne électorale en période de pandémie.

«Les enjeux pour notre pays n’ont jamais été plus grands, et nous nous assurons que les Américains disposent de toute l’information nécessaire pour pouvoir voter et envoyer Joe Biden et Kamala Harris à la Maison-Blanche», a expliqué par voie de communiqué lundi le président du Comité national démocrate, Tom Perez.

Démocrates et républicains ont révisé en profondeur leurs stratégies pour faire sortir le vote pendant la pandémie. Les démocrates y sont allés des ajustements les plus importants, puisqu’ils ont essentiellement suspendu le porte à porte qui est normalement une composante importante de toute élection. Ils font plutôt campagne en ligne, en textant et en appelant les électeurs potentiels pour leur expliquer comment voter, que ce soit en personne ou par la poste.

Les républicains demandent aussi à leurs partisans de voter par la poste. Ils font la promotion du vote postal à ceux qui s’inscrivent pour voter pour la première fois et en vantent les mérites dans des envois postaux. Les affirmations sans fondements du président Trump, qui répète que le vote postal mènera à une fraude sans précédent, leur compliquent toutefois la tâche. Moins d’électeurs républicains que d’électeurs démocrates ont jusqu’à présent demandé un bulletin postal.

Les républicains jouissent en revanche d’un avantage face aux démocrates — ils ont relancé leurs programmes de rencontres en personne. «Nous déployons un des plus grands, plus agressifs et plus aguerris programmes de mobilisation du vote, en nous concentrant sur le vote par anticipation et le jour du scrutin», a dit une porte-parole du Comité national républicain, Mandi Merritt.

Le parti dispose de son propre portail en ligne, Vote.GOP, pour inscrire les électeurs et les aider à voter. Ce portail aurait reçu 1,1 million de visites pendant la convention républicaine du mois dernier, selon Mme Merritt.

Les démocrates misent toutefois beaucoup sur la mobilisation numérique. Leur nouveau site internet propose différentes méthodes pour s’inscrire pour voter et demander un bulletin postal, selon l’État de résidence. Il permet aux électeurs de s’inscrire en ligne, de demander un bulletin en ligne ou de recevoir les documents par la poste, avec une enveloppe préaffranchie pour retourner le tout.

Le site permet même aux électeurs de certains États de signer leur demande de bulletin en ligne. Ces signatures seront souvent enregistrées par les autorités électorales locales afin d’être ensuite comparées avec celles apparaissant sur le bulletin de vote postal, pour en assurer l’authenticité.

Les démocrates ont aussi augmenté leur nombre d’employés et de bénévoles au téléphone, afin de pouvoir prendre le temps de tout expliquer aux électeurs — une stratégie que certains comparent à un soutien technique. Ces conversations dirigeront maintenant les électeurs vers le site IWillVote.com, qui est aussi disponible en espagnol.

Le parti insiste toutefois pour dire qu’il n’essaie pas de forcer les gens à voter par la poste, et le site fournit aussi les instructions nécessaires pour voter en personne par anticipation ou le 3 novembre.

D’autres groupes d’allégeance démocrate tentent également de mousser le vote postal. Priorities USA a ainsi lancé le mois dernier une campagne publicitaire numérique de 7,5 millions $ US pour faire la promotion du vote postal auprès des électeurs de couleur qui n’ont jamais voté par la poste auparavant. Ces annonces apparaissent lors d’une recherche concernant le vote postal ou des informations au sujet de l’élection.

Priorities et d’autres groupes démocrates peuvent ensuite faire un suivi auprès des électeurs qui ont demandé un bulletin pour les encourager à voter.

Cela permet aux campagnes de savoir qui a déjà voté. Elles peuvent ensuite consacrer leurs énergies à talonner les électeurs qui ont choisi de voter le jour du scrutin.

Nicholas Riccardi, The Associated Press

Articles similaires