Uncategorized

«J'aimerais bien rester en ville, mais le programme d'accession à la propriété ne m'est d'aucune utilité…»

«J’aimerais bien rester en ville plutôt qu’en banlieue, mais le programme d’accession à la propriété ne m’est d’aucune utilité. Trouver une propriété neuve pour une famille est à peu près impossible en bas de 220 000 $. Or, vous fixez la limite à 180 000 $, avec taxes. » – Pier-Luc Malenfant

La Ville de Montréal a mis en place le programme pour l’accession à la propriété afin d’offrir une aide financière aux premiers acheteurs pour leur permettre d’acquérir une propriété à prix abordable à Montréal. Le prix maximum pour l’achat d’une première propriété est de 235 000 $ pour les ménages avec enfants. Dans le cas d’un ménage sans enfants, on parle d’un montant maximum de 180 000 $.

D’ailleurs, pour encourager les familles à profiter du programme, nous avons récemment fait passer de 7 500 $ à 10 000 $ le montant de la subvention destinée à celles-ci, tandis que la subvention accordée aux ménages sans enfants est de 6 500 $.

Les futurs acheteurs, lors des deux Week-ends visites libres qui se tenaient en février dernier, ont été à même de constater la qualité et la diversité de l’offre des projets d’habitation à Montréal, qui étaient pour la plupart éligibles au programme d’accession à la propriété.

Le programme pour l’accession à la propriété s’ajoute d’ailleurs à une panoplie d’autres mesures concrètes pour accroître la qualité de vie des familles qui s’établissent à Montréal, des parcs aux pistes cyclables en passant par les bibliothèques de quartier.

J’invite les lecteurs du journal Métro à découvrir les nombreux projets résidentiels et à en apprendre sur les avantages de vivre à Montréal en consultant le www.habitermontreal.qc.ca ou le www.visiteslibresamontreal.com.