Uncategorized
22:03 10 février 2016 | mise à jour le: 10 février 2016 à 22:03 Temps de lecture: 3 minutes

NFL: Aux équipes de se décider

NFL: Aux équipes de se décider
Photo: Getty ImagesSANTA CLARA, CA - FEBRUARY 07: Von Miller #58 of the Denver Broncos reacts after a play in the third quarter against the Carolina Panthers during Super Bowl 50 at Levi's Stadium on February 7, 2016 in Santa Clara, California. (Photo by Maddie Meyer/Getty Images)

Le Super Bowl a été gagné, les confettis sont tombés, Peyton Manning a réussi à «ploguer» Budweiser, il est maintenant temps de se concentrer sur l’entre-saison. Premier arrêt, les joueurs autonomes.

Le marché des joueurs autonomes s’ouvrira officiellement le 9 mars dans la NFL (quoique les équipes peuvent commencer à communiquer avec des joueurs le 7 mars).

Qui sont les athlètes les plus convoités, les plus intrigants et ceux qui n’ont aucune chance de partir? Voici notre liste.

Von Miller (secondeur, Broncos de Denver), Josh Norman (demi de coin, Panthers de la Caroline), Alshon Jeffery (receveur, Bears de Chicago), Muhammad Wilkerson (ailier défensif, Jets de New York)

Tous ces joueurs sont dans la même catégorie pour la simple et bonne raison qu’il est virtuellement impossible qu’ils soient disponibles sur le marché en dépit de leur autonomie. Leurs équipes respectives, si elles n’arrivent pas à conclure une entente à long terme, leur attribueront la désignation de joueurs de concession.

Qu’est-ce que ça veut dire? Un joueur ainsi désigné ne peut pas négocier avec d’autres formations. Pour la saison prochaine, son salaire équivaudra à la moyenne de ce que gagnent les cinq joueurs les mieux payés à sa position, ou 120 % de ce qu’il gagnait au cours de la campagne précédente, selon ce qui sera le plus avantageux pour lui.

Par exemple, sous cette clause, Von Miller empocherait environ 14 M$ en 2016.

Matt Forte (porteur de ballon, Bears de Chicago)
Tout porte à croire que les Bears laisseront partir Matt Forte, maintenant âgé de 30 ans. Même si Doug Martin (Buccaneers de Tampa Bay) et Lamar Miller (Dolphins de Miami) semblent être des options plus sexys en raison de leur âge et de leur potentiel, Forte sera une option intéressante, et peu dispendieuse, pour une équipe à la recherche d’un solide porteur de ballon pour une ou deux saisons (on regarde dans votre direction, les Patriots).

Kirk Cousins (quart, Washington), Brock Osweiler (quart, Broncos de Denver), Sam Bradford (quart, Eagles de Philadelphie)
Sam Bradford est le plus susceptible de changer d’adresse dans ce groupe, considérant le changement de régime à Philadelphie. Cousins a connu une fin de saison du tonnerre, mais l’échantillon demeure limité. Il ne serait pas le premier quart ordinaire à avoir connu une excellente séquence. Cousins demeure un sérieux candidat à la désignation de joueur de concession, mais vaut-il réellement environ 20 M$ pour 2016?

Osweiler n’a été ni mauvais ni bon quand il a remplacé un Peyton Manning blessé cette saison. Si Manning prend sa retraite ou s’il est libéré, les Broncos économiseront 19 M$. Ils auront donc un peu de marge de manœuvre financière, et ils viennent de prouver qu’ils peuvent remporter un championnat sans un passeur dominant.

***

SANTA CLARA, CA - FEBRUARY 07:  Peyton Manning #18 of the Denver Broncos celebrates with the Vince Lombardi Trophy after Super Bowl 50 at Levi's Stadium on February 7, 2016 in Santa Clara, California. The Broncos defeated the Panthers 24-10.  (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

L’héritage de Manning
Peu de gens se souviennent que John Elway n’était plus un joueur dominant quand il a remporté deux Super Bowl consécutifs pour terminer sa carrière.

Il est simplement considéré comme un des meilleurs quarts-arrières de tous les temps, et ses deux victoires en grande finale l’ont aidé à solidifier son statut. Espérons que c’est ce qui arrivera à Peyton Manning, trop souvent jugé injustement pour son manque de succès en séries. Il importe peu que Manning n’ait été qu’accessoire dans la conquête du Super Bowl des Broncos puisque cette victoire lui assure la place qu’il mérite dans l’histoire de la NFL.

Articles similaires