Uncategorized

Un périnée en béton armé

Shirtless sexy male model lying alone on his bed Photo: Métro

Les bienfaits des exercices de Kegel sont désormais bien connus. Vous savez, cette routine de musculation destinée à renforcer les muscles du plancher pelvien? Réservée aux
femmes, dites-vous? Détrompez-vous!

Si ces exercices sont généralement conseillés afin de faciliter la reprise des activités sexuelles à la suite d’un accouchement ou après la ménopause (période durant laquelle les changements hormonaux fragilisent et affaiblissent souvent les muscles pelviens), le renforcement des muscles par le biais des exercices de Kegel peut aussi contribuer de manière significative à l’augmentation de la durée, de la puissance ainsi que de la fermeté des érections.

Ceux-ci favorisent également l’endurance, tout en réduisant les risques d’éjaculation précoce.

Comme ils ne se contractent par réflexe qu’au moment de l’éjaculation, ces muscles sont souvent beaucoup plus faibles chez la gent masculine. S’exercer à les contracter volontairement peut cependant avoir un effet significatif sur le ressenti orgasmique. Certaines personnes font plutôt ces exercices afin d’acquérir une meilleure conscience corporelle (découvrir son outil de plaisir, ça rapporte!) en vue d’améliorer les sensations au cours des relations sexuelles. Voici comment s’y prendre.

Ressentir et localiser
Debout, assis ou allongé, localisez la zone musculaire autour de l’anus et s’étendant jusqu’au pénis. Vous la ressentez? C’est ce qu’on appelle le périnée. Si l’exercice est réalisé de la bonne façon, votre pénis devrait bouger légèrement au moment de la contraction.

Contracter et relâcher   
Commencez votre programme d’exercice par 15 répétitions, et ce, deux fois par jour. Ne maintenez pas la contraction à cette étape. L’idée est de contracter et de relâcher, tout simplement. Attention! Veillez à ne pas travailler avec les muscles abdominaux ou les fessiers.

Augmenter graduellement
Tentez d’augmenter le nombre de contractions et de relâchements de façon graduelle, jusqu’à ce que vous soyez capable d’en réaliser 60 de suite. Prenez bien soin de réaliser les exercices lentement, en maintenant trois secondes les contractions. Passez ensuite à
5 secondes lorsque vous vous en sentez capable, puis à
10 par la suite. Encore là, on s’y adonne deux fois par jour.

Répéter lentement, puis vite
Faites 60 répétitions rapides et lentes dans le cadre de votre série journalière d’exercices, et ce, toujours deux fois par jour.

Rester patient!

Il est important d’intégrer votre gymnastique pelvienne à vos bonnes habitudes de vie quotidiennes. C’est qu’il faut en général de demander de six à huit semaines de pratique avant d’obtenir des résultats. Après ce délai, les exercices de Kegel ne devraient requérir aucun effort. Raison de plus pour persévérer!