Uncategorized
21:21 8 juin 2016 | mise à jour le: 8 juin 2016 à 21:21 temps de lecture: 3 minutes

Transfert d’entreprise: quatre conseils pour bien démarrer le processus

Transfert d’entreprise: quatre conseils pour bien démarrer le processus
Photo: MétroBusinessman presenting to colleagues at a meeting

Transférer son entreprise est un long processus : il peut vous falloir entre deux et cinq ans, et parfois plus, pour vous préparer à tout transférer (propriété, pouvoir, savoir, direction, etc.).

D’où l’importance de bien planifier l’exercice grâce à des échéanciers clairs et réalistes.

Préciser ses objectifs personnels
Rappelez-vous pourquoi vous désirez transférer votre entreprise. Est-ce pour prendre votre retraite? Pour assurer la continuité de l’entreprise? Pour récupérer en argent les efforts que vous y avez mis? Le fait d’avoir des réponses à ces questions vous permettra de mieux connaître vos motivations et vos attentes au chapitre du budget de vente. Le plus important, c’est que vous acceptiez la situation et que vous ayez une bonne idée de l’état actuel de l’entreprise avant de la transférer. Vous devez aussi être conscient de ce que vous faites, car c’est un processus qui peut gruger beaucoup d’énergie et susciter de fortes émotions.

Consulter un comptable
Votre comptable est bien placé pour vous donner l’heure juste en ce qui concerne les chiffres. En plus de revoir avec lui les bons et les mauvais coups des dernières années sur le plan financier, vous pouvez lui demander, par exemple, si vous avez les moyens de vous retirer, quelle est la valeur de votre entreprise, si vos enfants peuvent se permettre d’acheter votre entreprise, si vous pouvez en financer l’achat, etc.

Penser à la relève
Commencez à en parler dans votre entourage. Vous pouvez aussi échanger quelques mots sur le sujet avec les employés ou les partenaires en qui vous avez confiance. Cependant, soyez prudent dans votre démarche, car l’idée d’un transfert d’entreprise peut être une source d’inquiétude pour les personnes qui œuvrent dans l’entreprise. Si vous choisissez d’en parler, faites-le de façon transparente et humaine, et veillez à rassurer les gens qui vous entourent en leur disant que tout sera fait dans les règles de l’art. Peut-être qu’un ou plusieurs d’entre eux se montreront intéressés! Votre comptable peut également vous être utile. S’il a un bon réseau de contacts, il sera en mesure de vous recommander des repreneurs potentiels.

Savoir s’entourer le plus tôt possible
Vous devez parler de votre intention de transférer votre entreprise à des spécialistes qui ont de l’expérience dans ce domaine. Vous pouvez, par exemple, consulter des conseillers de votre institution financière, faire appel à un mentor du Réseau M ou à des avocats, ou encore échanger avec un responsable du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ). Parlez aussi régulièrement avec des entrepreneurs qui sont passés par là. Toutes ces personnes seront en mesure de vous aiguiller, surtout en ce qui concerne l’aspect humain du processus, qui est plus complexe.