Soutenez

Collège Montmorency: les gangs de rue à l’origine des coups de feu

Une voiture du Service de police de Laval
Photo: Archives Métro

Les coups de feu ayant fait quatre blessés à proximité du Cégep Montmorency à Laval hier en fin de journée, pourraient être liés à des activités de gangs de rue, selon plusieurs sources policières.

La fusillade avait entraîné le confinement d’une centaine d’étudiants ainsi que du personnel du Collège, par mesure préventive.

Nos confrères de La Presse rapportent qu’au moins une des victimes aurait des liens directs avec les gangs de rue. Il s’agit d’un homme âgé de 19 ans, résident de Laval-Des-Rapides. Il aurait fait l’objet de plusieurs accusations criminelles au cours des dernières années. Il aurait notamment été accusé de possession d’armes prohibées en 2021, indique La Presse.

Les autres victimes n’auraient à priori pas de dossier criminel.

Le directeur du Service de Police de Laval (SPL) Pierre Brochet et le maire de Laval Stéphane Boyer fourniront davantage de détails au sujet de cette fusillade samedi matin, lors d’un point de presse.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.