Soutenez

Le port de Montréal, lieu de transit important des voitures volées

Le port de Montréal Photo: Capture d'écran, Facebook du port de Montréal

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a intercepté 1050 voitures volées au port de Montréal en 2022, alors que 9591 voitures, principalement des VUS et des camionnettes, avaient été déclarées volées par la police dans la métropole l’an dernier, selon ce qu’a appris Radio-Canada. À titre comparatif, 6527 véhicules ont été volés en 2021.

Le port de Montréal est le plus gros dans l’est du Canada sur le plan du transit de marchandises. Environ 1,5 million de conteneurs passent par le port chaque année. Cette réalité rend la tâche d’intercepter les cas de voitures volées difficile, selon le surintendant de l’ASFC au port, Salvatore Barbieri. Le volume de conteneurs entrant et sortant de Montréal rend difficile l’interception des voitures volées.

Après avoir quitté le port de Montréal, les voitures volées se retrouvent à l’étranger, où il est presque impossible de les récupérer. «Nous trouvons des centaines de voitures canadiennes volées en Italie, expédiées vers le Moyen-Orient, puis des centaines de voitures canadiennes suivies et localisées en Afrique de l’Ouest», affirme l’agent des renseignements criminels à Interpol Renato Schipani.

En plus de la connaissance des destinations des véhicules dans certains cas, M. Schipani affirme que le nombre de voitures volées en provenance de Montréal est en croissance. En 2017, 269 voitures volées avaient été saisies par l’ASFC au port de Montréal, un chiffre qui a augmenté significativement depuis.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.