Montréal
15:46 25 juin 2019 | mise à jour le: 25 juin 2019 à 15:46

Deux fois plus de parcs nationaux accessibles en transport collectif depuis Montréal cet été

Deux fois plus de parcs nationaux accessibles en transport collectif depuis Montréal cet été
Photo: Archives Métro

Le nombre de parcs nationaux qui sont accessibles en transport en commun depuis le centre-ville de Montréal va doubler cet été, alors que les parcs nationaux du Mont Saint-Bruno, d’Oka et des Îles-de-Boucherville seront à leur tour desservis par des services de navettes.

«C’est la quatrième année consécutive où on donne ce service et on voit une augmentation constante de la demande», explique à Métro la co-fondatrice de Navette Nature, Catherine Lefebvre.

Avec la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), son organisme a initié en 2015 un partenariat de navettes qui a pour but de «démocratiser» l’accès aux parcs et espaces verts du Québec et de rendre la nature «accessible sans voiture». C’est lors d’un incubateur d’innovations en tourisme, le MTLab, qu’un partenariat a été lancé entre les deux joueurs.

Le duo d’organismes – qui offre déjà des trajets vers les parcs du Mont-Tremblant, du Mont-Orford et de la Yamaska – haussera également le nombre de trajets pour chaque parc. «On vient doubler là aussi pour répondre à l’achalandage. L’an passé, on était à 70 circuits uniques et on est passés à 140 pour cet été», indique Mme Lefebvre.

Si les navettes ne sont pour l’instant pas électriques, ni même hybrides, la porte-parole aimerait bien en avoir dans un futur rapproché. «Pour l’instant, les autobus sur le marché n’ont pas la capacité en kilométrage», analyse-t-elle, ajoutant que son organisme évaluera toutefois les scénarios envisageables.

Appelée à réagir, la vice-présidente à l’exploitation des parcs nationaux de la SÉPAQ, Catherine Grenier, a quant à elle applaudi la nouvelle, soulignant que son administration «poursuit ses actions pour permettre à un maximum de personnes de découvrir les parcs nationaux».

Dans un communiqué paru mardi, la SÉPAQ estime que la nouvelle est surtout réjouissante pour «tous ceux qui n’ont pas de véhicule ou qui ne souhaitent pas l’utiliser pour répondre à l’appel de la nature».

L’organisme ajoute que le service de navettes vers le parc des Îles-de-Boucherville sera «entièrement gratuit» cette année, financé par un partenaire. Tous les départs de trajets se feront depuis le square Dorchester, en face du Centre Infotouriste de Montréal, dans le centre-ville.

Articles similaires