Montréal
03:30 3 juillet 2019 | mise à jour le: 2 juillet 2019 à 23:18

Le tramway contribuera au développement du secteur Lachine-Est

Le tramway contribuera au développement du secteur Lachine-Est
Photo: Archives

La création d’une ligne de tramway entre Lachine et le centre-ville de Montréal pourrait faciliter le développement d’un quartier résidentiel dans l’est de Lachine, en plus de contribuer à réduire la congestion routière dans l’arrondissement.

«Le tramway, c’est le meilleur mode de transport pour avoir un écoquartier structurant», avance en entrevue à Métro la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, qui estime que le développement de ce secteur et le projet de tramway entre Lachine et le centre-ville sont «intimement liés». 

Au cours des derniers mois, de nombreux citoyens de l’arrondissement ont remis plus de 60 mémoires dans le cadre des audiences de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), qui émettra cet été ses recommandations quant au développement du secteur de Lachine-Est. La Ville de Montréal entend emménager, au cours des 10 prochaines années, plus de 4000 unités de logement sur un site contaminé de plus de 50 hectares situé à proximité du canal de Lachine et de la gare de train de banlieue du Canal, mise en place en 2017 comme mesure de mitigation dans le cadre des travaux de l’échangeur Turcot.

«Pour que le secteur se développe, ça prend du transport», martèle Mme Vodanovic, qui note que le train de banlieue de la ligne Candiac n’offre que quelques départs en direction du centre-ville en semaine à partir de cette gare. Elle n’offre aucun service la fin de semaine, tandis que le tramway envisagé entre Lachine et le centre-ville offrirait une fréquence semblable à celle du métro.

«Non seulement c’est bon pour le transport, mais ça va nous permettre de faire le plus grand quartier à Montréal», ajoute l’élue de Projet Montréal. 

Congestion routière
Selon une étude de CIMA + publiée à la fin du mois de juin 2017, les lignes d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM) qui traversent ce secteur depuis deux ans sont peu utilisées, notamment en raison de la congestion routière qui affecte l’efficacité de celles-ci. L’étude note également que le développement du secteur de Lachine-Est pourrait, à terme, augmenter de façon «substantielle» le nombre de voitures qui circuleront aux heures de pointe du matin et de l’après-midi dans cette partie de l’arrondissement.

«Le tramway est un transport beaucoup plus structurant que l’autobus», soulève le président-fondateur de l’organisme Imagine Lachine-Est, Jean-François Lefebvre. Selon le chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, la création d’une ligne de tramway entre Lachine et le centre-ville permettrait d’«améliorer la part modale du transport collectif dans l’ensemble du secteur de Lachine». 

«En ajoutant des maisons avec le mode de développement traditionnel, on allait augmenter les bouchons de circulation. Avec la ligne rose, on vient d’offrir une véritable alternative [à la voiture].» -Jean-François Lefebvre

Articles similaires