Montréal

Les Montréalais seront sondés sur le développement du nord de l’Île-des-Sœurs

Les Montréalais seront sondés sur le développement du nord de l’Île-des-Sœurs
Photo: Archives/TC MediaDepuis quelques années, on note aussi une forte concentration de copropriétés à l'Île-des-Soeurs.

Montréal mandate l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) d’organiser un débat citoyen sur la partie nord de l’Île-des-Sœurs, qui fait l’objet d’un nouveau Programme particulier d’urbanisme (PPU). Le secteur promet effectivement de se densifier et de connaître «une croissance immobilière accrue» dans les prochaines années – reconnaît la Ville –, surtout avec l’arrivée d’une nouvelle gare du Réseau express métropolitain (REM) et la fin des travaux sur le nouveau pont Samuel-de-Champlain.

«Les séances d’information vont commencer dès la fin septembre et les dépôts de mémoire suivront vers la fin octobre», a indiqué à Métro la porte-parole de l’OCPM, Anik Pouliot. Elle dit reconnaître que les enjeux sont importants au nord de l’Île-des-Sœurs, qui a connu un développement subit depuis quelques années.

Pour cause, aujourd’hui, la plupart des activités économiques et des services du quartier s’y trouvent. Depuis quelques années, on note aussi une forte concentration de copropriétés à l’Île-des-Soeurs.

Malgré tout, la dernière consultation publique à l’Île-des-Sœurs remonte à 2013. L’OCPM y avait à l’époque organisé plusieurs panels de discussion sur un projet d’école primaire au parc Place de la Fontaine.

«Il s’agit d’une occasion unique pour optimiser l’aménagement, mieux planifier le développement immobilier, favoriser le transport actif et collectif et améliorer le réseau cyclable et les trajets piétonniers», a quant à lui commenté le responsable de l’urbanisme et de la mobilité au comité exécutif de la Ville, Éric Alan Caldwell, ajoutant qu’un développement «harmonieux» qui intègre bien les nouvelles constructions, les équipements et les infrastructures est prioritaire.

Des enjeux multiples

Parmi les autres bénéfices potentiels à cet exercice, l’élu municipal cite entres autres la «mise en valeur du paysage environnant, notamment le littoral, ainsi que l’amélioration de l’offre en logement social, abordable et familial», tous des thèmes «sur lesquels les citoyennes et citoyens pourront s’exprimer», promet-il au passage.

L’an dernier, les résidants de l’Île-des-Sœurs avaient aussi été appelés à se prononcer sur le sujet, alors que le PPU était en rédaction. Plusieurs d’entre eux avaient souligné la nécessité de verdir le nord de l’île et de garantir un meilleur accès au fleuve Saint-Laurent.

La nouvelle consultation permettra réellement «d’écouter la population sur le contenu» du plan. Celui-ci pourrait être modifié au besoin, a rétorqué la Ville dans un communiqué de presse.

De concert avec le Service de l’urbanisme, l’arrondissement de Verdun a aussi participé à la rédaction du PPU.