Les choix de la rédac
09:15 23 juillet 2020 | mise à jour le: 23 juillet 2020 à 22:45 temps de lecture: 3 minutes

Deux drames en 12 heures impliquant des enfants

Deux drames en 12 heures impliquant des enfants
Photo: Cosmo Santamaria/CTV

Montréal a été le théâtre de deux drames en l’espace de moins de douze heures entre mercredi et jeudi, alors qu’un garçon de huit ans a perdu la vie dans un accident de la route et qu’une fillette de six ans s’est éteinte après avoir été poignardée à l’arme blanche.

Le premier événement s’est déroulé dans l’arrondissement du Sud-Ouest, sur la rue Saint-Ambroise. La victime, un campeur âgé de huit ans, traversait la rue à pied quand il a été happé par une voiture. La conductrice avait initialement effectué son arrêt obligatoire avant de redémarrer.

Conscient à l’arrivée de l’ambulance, le garçon a succombé à ses blessures au bas du corps à l’hôpital.

C’est une dame de 34 ans qui était derrière le volant de la voiture. Elle a subi un choc nerveux, a rapporté le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le jeune était inscrit dans un camp de jour du secteur, le Centre Récréatif, Culturel et Sportif (CRCS) St-Zotique. L’organisme a par ailleurs publié une mise à jour sur son site Web.

«Aujourd’hui lors du départ du camp vers 16h00, un enfant a été renversé par une voiture en traversant la rue pour rejoindre son parent. C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous informons que l’enfant est décédé des suites de l’accident», peut-on lire.

Un second décès dans Mercier

Quelques heures plus tard, dans le quartier Mercier, le SPVM a reçu un autre appel au 911. Cette fois-ci pour signaler des blessures subies par une fille de «possiblement» six ans.

La petite a reçu des coups d’armes blanches et est décédée à l’hôpital. Il s’agit d’un 11e homicide à Montréal cette année, selon le SPVM.

La fillette était accompagnée de sa mère, 36 ans, dont l’implication dans l’affaire reste à déterminer. Cette dernière était sur place lorsque la police est arrivée dans le logement, rue Desautels, et avait subi des blessures mineures.

Elle subira bientôt un interrogatoire des enquêteurs du SPVM.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a réagi jeudi après-midi aux deux décès survenus sur le territoire montréalais. «Montréal pleure les deux jeunes enfants qui ont perdu la vie au cours des dernières heures. Comme mère, comme mairesse et comme l’ensemble des Montréalaises et Montréalais, j’en ai le coeur brisé», a-t-elle écrit sur Twitter.

Articles similaires