Montréal
15:55 16 février 2021 | mise à jour le: 16 février 2021 à 16:19 temps de lecture: 3 minutes

Itinérance: éclosion de COVID-19 à l’hôtel Place Dupuis

Itinérance: éclosion de COVID-19 à l’hôtel Place Dupuis
Photo: Josie Desmarais/MétroL'hôtel de la Place Dupuis

Des employés et des clients de l’hôtel Place Dupuis, un établissement qui loge des personnes en situation d’itinérance, ont été testées positives à la COVID-19.

«Nous pouvons confirmer que certains employés de l’hôtel et certains de nos clients ont été testés», indique Chelsea Dufort, conseillère en communications de la Mission Bon Accueil, l’organisme qui gère l’endroit.

Chelsea Dufort n’a toutefois pas su dire combien de personnes exactement sont touchées par cette éclosion à la l’hôtel Place Dupuis.

Pendant la deuxième vague, le milieu de l’itinérance a connu de multiples éclosions majeures de cas de COVID-19.

En date du 14 février, 286 personnes en situation d’itinérance et 106 membres du personnel ont été testées positives dans les milieux de l’itinérance depuis le 1er décembre, a confirmé à Métro la cheffe médicale à la Direction régionale de santé publique de Montréal, Dre Carole Morissette.

Ce nombre a donc plus que doublé en un mois, passant de 172 à 392.

En effet, un mois auparavant, la Direction régionale de santé publique (DRSP) de Montréal comptait 114 cas parmi des sans-abris et 58 parmi les travailleurs œuvrant auprès d’eux, pour un total de 172 cas.

Vaccination des itinérants

Dans le but de contrôler les éclosions dans les milieux de d’itinérance, la DRSP a déclenché le 3 janvier une intervention d’urgence.

Ainsi, elle a procédé à des dépistages tant au niveau des services d’hébergement d’urgence et des haltes-chaleur que des grands refuges.

Lorsque une personne en situation d’itinérance est testée positive, elle est amenée et soignée dans l’un des deux centres d’isolement à Montréal, l’ancien hôpital Royal Victoria ou le site de la Croix-Rouge.

Dans le cadre du plan d’urgence, la DRSP a également entamé une campagne de vaccination dans les différents milieux qui ont été priorisés en fonction de l’état de la situation épidémiologique

À ce jour, plus de 960 personnes du milieu de l’itinérance à Montréal ont été vaccinées. «On est en train de terminer cette campagne de vaccination. On a couvert largement les différents milieux qui étaient priorisés», affirme Dre Morissette.

Améliorations

À l’instar de la situation générale à Montréal, la docteure note une amélioration de la situation dans les milieux de l’itinérance.

«On a vraiment des signes que l’intervention et les mesures de préventions qui ont été prises ont permis de stabiliser la situation, ajoute-t-elle. Il y a des éclosions qui étaient là au début de l’année qui sont actuellement contrôlées.»

Chelsea Dufort abonde dans le même sens. «Contrairement à ce qui se passait autour des vacances de Noël, les cas positifs parmi les personnes en situation d’itinérance sont très très bas», souligne-t-elle.

Articles similaires