Soutenez

Environnement: Montréal se joint à Transition en commun

De gauche à droite : Joaquim Lemieux de la Coalition montréalaise des tables de quartier, Marie-Andrée Mauger, responsable de l'environnement et de la transition écologique au comité éxécutif, Dominique Ollivier, présidente du comité éxécutif et Bertrand Fouss, co-fondateur de Solon Collectif.s Photo: Matéo Gaurrand-Paradot / Métro

La Ville de Montréal se joint au partenariat Transition en commun aux côtés d’organismes tel des regroupements de citoyens et des tables de quartier. L’objectif assumé est d’améliorer la participation citoyenne à la transition écologique.

«La participation est au cœur de notre approche», affirme d’ailleurs Dominique Ollivier, présidente du comité exécutif, qui dit s’inspirer du budget participatif comme une démarche ayant permis à certains projets écologiques de voir le jour.

Mme Ollivier assumera, avec Marie-Andrée Mauger, responsable de l’environnement et de la transition écologique au comité exécutif, la coprésidence de la Ville de Transition en commun.

Expliquant sur quoi ce nouveau partenariat pourrait travailler, Mme Auger a cité des projets comme «des solutions de rechange à la possession automobile, l’adaptation des bâtiments résidentiels, le déploiement d’initiatives de partage d’objet ou la déminéralisation de stationnements».

Parmi les nombreux organismes qui se lient avec la Ville autour de ce projet se trouvent entre autres la Coalition montréalaise des tables de quartier, le Conseil des Montréalaises et les écoquartiers.

Joakim Lemieux, de la Coalition montréalaise des tables de quartier, trouve l’initiative intéressante car «tous les quartiers ne font pas face aux mêmes défis», citant l’existence de quartiers plus pauvres. Elle pense que Transition en commun veut «accorder une attention particulière à ces milieux-là».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.