Montréal

Prévention du crime Montréal, siège de l'OI-PREV

Montréal accueille un nouvel organisme international, l’Observatoire international de la prévention de la criminalité (OI-PREV), qui comparera les stratégies de prévention de différents pays. «Il y a plein de connaissances sur la prévention, mais les gens sur le terrain et les décideurs n’arrivent pas à faire ressortir les éléments les plus importants, a expliqué la directrice générale du Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC), Valérie Sagant. [Avec l’OI-PREV], on fera une synthèse et on rendra l’information accessible.»

Mise sur pied par le CIPC, l’équipe de chercheurs de l’OI-PREV produira des indicateurs de la prévention qui l’amènera à déterminer, par exemple, le nombre d’États qui disposent d’une stratégie de prévention. L’Observatoire produira aussi des fiches pratiques portant sur des sujets précis, comme l’efficacité de la vidéosurveillance. Un lexique des meilleures ressources en prévention de la criminalité verra le jour en 2010. L’OI-PREV assurera le prolongement de la mission du CIPC. Celui-ci recueille et échange de l’information sur la prévention de la criminalité, et l’Observatoire se dotera d’outils pratiques pour la rendre plus accessible.

Un exemple
À la suite des émeutes de Montréal-Nord, le CIPC a suggéré au SPVM d’embaucher un agent de concertation pour faire la liaison entre les citoyens et les services policiers. Cette idée vient
de la Belgique.

Articles récents du même sujet