Montréal
11:00 2 septembre 2015 | mise à jour le: 2 septembre 2015 à 14:15 temps de lecture: 3 minutes

École Honoré-Mercier : Un pavillon pour les élèves «déplacés»

École Honoré-Mercier : Un pavillon pour les élèves «déplacés»
Photo: André Desroches / TC Media

Alors que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) anticipe une augmentation de la fréquentation des écoles du Sud-Ouest de 7 à 10% d’ici 2020, l’école secondaire Honoré-Mercier est désormais équipée d’un pavillon complet pour accueillir des enfants «déplacés» de partout à Montréal. Ce pavillon, capable d’accueillir 400 élèves, est actuellement inutilisé.

On parle carrément d’une école dans l’école, avec l’aménagement de 15 classes, de toilettes, de vestiaires avec casiers et de locaux pour le personnel. La CSDM a prévu un service de garde, une bibliothèque ainsi que l’utilisation de la palestre et de la cafétéria.

Les travaux d’aménagement ont été terminés en août. C’est le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) qui a payé la facture de 5 M$. Il reste à aménager une cour pour répondre aux besoins d’élèves de niveau primaire, au coût d’environ 400 000$.

«Honoré-Mercier pourra servir à relocaliser temporairement des élèves quand des travaux de réhabilitation majeurs seront effectués dans une autre école», explique la commissaire scolaire de la circonscription Sud-Ouest, Violaine Cousineau.

Des écoles transitoires, on en trouve dans plusieurs quartiers dont Mercier, Saint-Michel et Villeray, mais il n’y en avait pas dans le Sud-Ouest. «C’est l’un des rares quartiers où il reste de l’espace», note la commissaire.

Hausse de 10%
Les écoles du Sud-Ouest ne sont pas remplies à pleine capacité, mais la CSDM prévoit une augmentation du nombre d’élèves au cours des prochaines années.

Dans les établissements des quartiers Saint-Henri, Petite-Bourgogne et Pointe-Saint-Charles, le nombre d’élèves qui était de 3021 pour l’année 2014-2015 passerait selon les projections de la CSDM à 3323 d’ici 2019-2020, soit une augmentation de 10%.

Dans les établissements de Côte Saint-Paul et Émard, le nombre d’élèves qui était de 2276 en 2014-2015 enregistrerait une croissance de 6,9% d’ici cinq ans.

Rien de comparable avec des secteurs qui devraient connaître un boum de fréquentation important, tels Westmount (49,4%), Tétreaultville (24,7%) et Cartierville (19,6%).

60 enfants à DDO
Dans le Sud-Ouest, l’école primaire Dollard-des-Ormeaux sert depuis la rentrée d’école transitoire en accueillant plus d’une soixantaine d’élèves de trois écoles primaires de Côte-des-Neiges– Notre-Dame-de-Grâce. Cela n’a pas nécessité de travaux d’aménagement particuliers puisque l’école avait déjà des classes disponibles.

En plus d’enfants des écoles Les-Enfants-du-Monde et des Cinq-Continents, qui connaissent un problème de débordement, l’établissement du quartier Émard accueille des élèves de Sainte-Catherine-de-Sienne, fermée pour des problèmes d’infiltration d’eau.

Articles similaires