National

Les CPE en grève générale illimitée depuis ce matin

Affiche de la CSN lisant «en grève» lors d'une manifestation de travailleuses de CPE.
Photo: Josie Desmarais / Archives Métro

Les syndiqués des centres de la petite enfance (CPE) affiliés à la CSN sont entrés en grève générale illimitée ce matin.

Les parents devront trouver des solutions pour les prochains jours puisque les portes des CPE concernés resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.

Les parties patronales et syndicales semblent proches d’une entente au sujet de la rémunération des éducatrices. Toutefois, les augmentations salariales des autres postes et le respect des ratios d’enfants par éducatrice demeurent des enjeux au coeur de la négociation.

«Le gouvernement ne semble pas saisir toute l’étendue de la colère des travailleuses, qui ont voté en faveur de la grève générale illimitée à hauteur de 92,1 %» rappelle la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN, Lucie Longchamps.

«Plusieurs d’entre elles nous le disent, c’est la négo de la dernière chance. Si le gouvernement continue de refuser d’améliorer considérablement leurs conditions de travail, il y aura d’autres coupes de services par manque de personnel.»

En ce qui concerne les travailleuses des CPE représentées par la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ), affiliée à la CSQ, elles ont décidé mardi de ne pas déclencher de grève générale illimitée.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet