National

Le Collège des médecins recommande le port du masque aux citoyens

Des masques chirurgicaux.
Photo: iStock

«Portez le masque pour votre sécurité et celle des autres», exhorte à la population le Collège de médecins du Québec (CMQ). Dans un tweet publié ce 20 juillet, l’institution s’inquiète de la multiplication des cas de COVID-19 qui «exerce de la pression sur le réseau de la santé».

Joint par Métro, le CMQ pense qu’il s’agit surtout de responsabilité collective. «Les gens devraient se protéger et protéger les autres compte tenu de la montée des cas de variants qui exercent une pression sur les hôpitaux», jugent-ils.

Le dernier bilan gouvernemental fait en effet état d’une augmentation de 97 nouvelles hospitalisations, pour un total de 2057 personnes alitées au Québec. Cette 7e vague est la première qui arrive en plein été.

Plusieurs professionnels ont alerté sur la situation qui se complique dans le réseau de la santé, où 7211 travailleurs sont toujours absents pour des raisons liées au coronavirus.

Le retour du masque obligatoire n’est pas prévu

Sur son compte Twitter, Amélie Boisclair, médecin interne en soins intensifs, estime qu’il faut «multiplier les messages pour protéger la population».

Vaccins, tests et isolement, masques, aération. […] Chaque cas COVID évité aidera le réseau qui peine à traiter tout le monde en temps opportun.

Amélie Boisclair, médecin interne en soins intensifs

«Nous n’avons pas l’intention de remettre une obligation du port du masque», affirmait auprès de Métro le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. Dans un point de presse le 14 juillet dernier, la conseillère médicale stratégique senior de la Santé publique, Dre Raynault recommandait seulement d’en garder un «à portée de main» dans les déplacements et les lieux publics.

Une recommandation que partage le cabinet du ministre Dubé, «particulièrement dans des foules et en présence de personnes vulnérables». Il recommande également de continuer l’application de l’étiquette respiratoire et de bien aérer les lieux fermés.

En cas de symptômes, un dépistage rapide est recommandé. S’il est positif, un isolement d’au moins cinq jours doit être respecté. Les cinq jours suivants, le ministère de la Santé préconise de porter le masque «lors de toute interaction sociale».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet