Culture
22:50 3 août 2017 | mise à jour le: 3 août 2017 à 23:55 Temps de lecture: 5 minutes

Younger: Le bel âge

Younger: Le bel âge
Photo: TV Land

Debi Mazar, qui interprète Maggie dans l’émission Younger, parle à Métro de la vérité, du nouveau Brooklyn et de la quatrième saison
de la comédie créée par Darren Star.

L’actrice de 52 ans – qu’on connaît pour son rôle de Shauna, la relationniste très directe de Vincent Chase dans la série Entourage, ou bien pour celui de Sandy, la petite amie cocaïnomane à la langue bien pendue de Henry Hill dans Goodfellas – n’a rien perdu de son charme et ni de son attitude légendaires pour son interprétation de Maggie, dans Younger.

Dans l’émission filmée dans Williamsburg, un quartier de Brooklyn, celle qui est née à New York joue une artiste lesbienne, plus vieille que sa meilleure amie et coloc, Liza (Sutton Foster), qui se sent souvent comme la seule «vraie» adulte (et la seule qui n’hésite pas à dire la vérité) de la série. Même si son personnage a donné l’idée à Liza de mentir sur son âge (26 ans au lieu de 40) pour obtenir un emploi en publicité, Mazar pense qu’il s’agit d’un mensonge nécessaire.

«Dans la vie, tu dois forcer ton chemin. C’est New York, explique-t-elle. [Liza] a une ado à l’université! Elle a un mari bon à rien qui a perdu tout leur argent en pariant. Elle essaie de se faire engager. On s’en fout si elle ment!»

Lors de l’entretien avec Métro, Mazar s’apprêtait à décoller pour l’Irlande, où elle devait filmer l’épisode final de la saison 4. Et elle nous a révélé une chose: ça s’annonce dramatique. C’est qu’à la fin de la troisième saison, Liza a révélé son âge à son autre meilleure amie, Kelsey (Hilary Duff), et la nouvelle saison tourne autour des répercussions du secret.

«La vérité sort, dit Mazar. Liza a tissé sa toile et tout commence à se défaire.»

Est-ce que vous avez déjà menti pour un job?
Oh que oui. Mon Dieu que oui. Comme pour un de mes premiers emplois complètement dingues. Il y a des années, j’ai ouvert le New York Times et j’ai vu une offre vraiment payante sur Madison Avenue: on cherchait une hygiéniste dentaire. Alors j’ai appelé mon ami dentiste, Bob. Je lui ai dit: «Apprends-moi des termes techniques.» Je suis allée à mon «audition», et j’ai eu l’emploi. En mentant comme je respire. J’ai coupé (très court) la jupe de mon uniforme – je le portais un peu comme un petit habit d’infirmière, avec des bas résille. C’était les années 1980. Je portais des talons vert lime, j’étais vraiment cute. Le dentiste a bien vite réalisé que je l’avais complètement. La bonne nouvelle, c’est qu’il a proposé de me former. Mais ça n’a pas duré bien longtemps, parce qu’arracher des dents à 8h du matin, ça ne m’intéressait vraiment pas.

La saison présente un nouveau personnage : une experte en relations publiques de Washington à la Kellyanne Conaway (jouée par Kristin Chenoweth), qui veut publier un livre sur les «faits alternatifs». Est-ce que Younger compte parler de politique?
Pas du tout. Elle n’est pas comme Kellyanne Conaway, elle est comme Kristin Chenoweth. La raison pour laquelle Younger connaît du succès, c’est parce qu’on ne parle pas de politique. On n’a pas besoin de plus d’émissions sur la politique. Si vous en voulez, écoutez CNN. Younger, c’est léger, c’est amusant, rafraîchissant.

Parlant de ça, on a appris que vous aviez déjà comparé Morrie, de Goodfellas, à Trump, ce qui est assez hilarant. Sont-ils toujours similaires?
[Rires] Je parlais de leurs cheveux. Et aussi parce que le personnage est très effronté. Mais, bon. Oui. Je n’ai plus vraiment envie de répondre. Je ne veux pas donner plus de place à Donald Trump dans les médias.

«L’émission est vraiment profemmes. J’aimerais voir plus de couleur, honnêtement. [Mon personnage] semble avoir des aventures avec beaucoup de femmes noires ou latines, alors je peux prendre le crédit pour une partie de la diversité dans Younger.» – Debi Mazar, actrice, en riant

Vous avez grandi à New York et ça fait un bon moment que vous vivez à Windsor Terrace, à Brooklyn. Quelles sont les différences entre le Brooklyn de Younger et le Brooklyn que vous connaissez?
Je ne vis pas la vie brooklynoise de l’émission. Je ne suis pas hipster, je suis une maman. Je reste à la maison, je fais les courses, je vois mes amis, mais je ne vis pas cette vie. Alors que pour l’émission, oui. [Quand j’ai une pause], je sors manger, je visite les petites boutiques. J’ai presque l’impression d’être dans un autre pays. [Rires]

Qu’est-ce qui fait en sorte que les gens s’identifient à Younger?
Beaucoup de femmes me disent qu’elles ont vécu la même chose. Elles ont arrêté de travailler, ou ont eu des enfants, et ont ensuite essayé de retourner dans le monde du travail. C’est une expérience que j’ai vécue en vieillissant en tant qu’actrice, mais j’ai toujours trouvé le moyen de travailler. Je garde la tête haute et je me dis que «je vais assurer et me débrouiller» Je pense que mes meilleurs rôles ne sont pas encore arrivés.

Articles similaires