Culture
09:42 31 octobre 2017 | mise à jour le: 31 octobre 2017 à 09:44 Temps de lecture: 4 minutes

Chucky veut encore jouer

Chucky veut encore jouer

Don Mancini, le renommé créateur de la poupée diabolique, 
raconte à Métro ce qui l’a motivé à ramener encore une fois 
son personnage bien-aimé à l’écran dans Cult of Chucky, 
sorti en DVD pour le mois de l’Halloween.

Le premier film, Child’s Play, avait connu un succès immédiat lors de sa sortie en 1988. La poupée est aujourd’hui reconnue comme un des monstres les plus célèbres, à l’instar de Jason, de Leatherface et de Freddy Krueger. Le réalisateur se sent «extrêmement chanceux» que son personnage soit si populaire. «C’est comme gagner à la loterie ajoute-t-il. C’est un rêve devenu réalité. C’est un personnage vivant, et c’est ce que j’aime.»

Selon le scénariste et réalisateur, une des choses que les admirateurs vont aimer de son plus récent film d’horreur – directement sorti en DVD et en Blu-ray –, c’est que le personnage est une marionnette mécanique. «Nous avons évité la tentation de rendre les choses plus simples en passant par l’ordinateur. Je crois que les auditeurs le méritent», déclare-t-il. Le film conserve également l’humour cynique et lugubre qui rend les productions de Don Mancini si uniques.

D’un autre côté, bien que le titre de la nouvelle production soit une suite directe du film Curse of Chucky et de l’ensemble de la saga, la narration se concentre sur Nica Pierce (Fiona Dourif) alors qu’elle est internée dans un hôpital psychiatrique. Le réalisateur, qui a gagné en 2007 un Eyegore Award pour sa grande contribution au genre des films d’horreur, pense qu’il n’est pas nécessaire pour les nouveaux auditeurs de connaître l’ensemble de l’histoire afin de la comprendre. En fait, il croit que ce film va convaincre de nouveaux adeptes de s’intéresser à cette série parce qu’«il a tous les attributs nécessaires pour réussir à le faire».

«Je pense que Chucky va vivre plus longtemps que moi, mais tant que 
je serai en vie, je ne pourrai voir 
personne d’autre diriger ses films.» –Don Mancini, réalisateur des films mettant en vedette Chucky

Bien qu’il s’agisse d’un film d’horreur, tous les épisodes de la saga ont un message à transmettre. Par exemple, Child’s Play critique le consumérisme et la publicité, Seed of Chucky porte sur la famille et Bride of Chucky est une référence au genre romantique. Cette fois-ci, Cult of Chucky porte sur le côté sombre du monde, «la réalité tordue dans laquelle nous nous trouvons sans même en avoir conscience», détaille le créateur. Le long métrage retourne d’ailleurs aux racines de la saga, bien que «nous l’ayons déjà fait avec Curse of Chucky», lance-t-il, précisant que ses précédentes productions «avaient une approche beaucoup plus comique».

Don Mancini parle aussi du besoin d’avoir des monstres dans notre société ainsi que de la raison pour laquelle Chucky est une poupée et non une autre entité paranormale. Dans le premier cas, il soutient que les monstres sont créés par l’humanité afin d’avoir quelque chose de concret qui nous effraie, une manière de plonger dans le concept abstrait de la peur. «Dans la réalité, il y a de nombreux monstres, et même encore plus aujourd’hui.

Créer ces créatures fictives nous donne l’occasion de les voir d’une manière différente, car les monstres réels sont dans l’imagination collective, mais les personnages comme Chucky, Freddy et Jason ont un visage qui nous permet de les identifier», avance le réalisateur.

Par ailleurs, le créateur croit que les poupées sont un peu comme des copies de nous-mêmes. Nous nous identifions à elles, et «même si elles ne sont pas vivantes, elles nous voient. Nous avons une sorte de relation avec elles», estime-t-il.

Par ailleurs, le réalisateur précise que le mot «culte» dans le titre du film «n’est pas une référence religieuse: il signifie plutôt que n’importe qui peut être Chucky et peut être transformé comme lui». «C’est un culte dans le sens où les gens sont transformés par lui, même quand ils se défendent contre lui.»

La saga Chucky compte 
désormais sept films:

  • 1988: Child’s Play
  • 1990: Child’s Play 2
  • 1991: Child’s Play 3
  • 1998: Bride of Chucky
  • 2004: Seed of Chucky
  • 2013: Curse of Chucky
  • 2017: Cult of Chucky

Cult of Chucky est offert depuis ce mois-ci en DVD et en Blu-ray ainsi que sur Amazon Video et sur iTunes.

Articles similaires