Soutenez

Entrevue: l'héritage des Spice Girls

À la télé comme dans la vraie vie, les Spice Girls restent les mêmes : colorées, bruyantes et franchement drôles. C’est ce que Métro a constaté lorsqu’il a rencontré le quintette féminin quelques minutes avant qu’il ne prenne d’assaut la scène du Centre Bell le 31 janvier dernier.

Des grands éclats de rire de Melanie B (parce que Geri avait renversé du thé sur son costume doré) aux blagues sarcastiques de Victoria, en passant par les gloussements d’Emma et le sourire ébahi de Melanie C, les chanteuses montrent leur énergie débordante dès qu’elles mettent le pied en travers de la porte.

La dynamique reste inchangée entre elles. Comme des fillettes surexcitées en colonie de vacances, elles s’interrompent à qui mieux mieux, réfutent leurs propres réponses et se taquinent sans arrêt.

Les esprits se calment un peu lorsqu’on arrive aux choses sérieuses : parmi les stars qui ont réussi à percer depuis la fin des années 1990, laquelle incarne le mieux l’esprit du girl power?

Geri est la première à se mouiller. "Christina Aguilera! s’exclame-t-elle. Elle est très élégante, elle a quelque chose à dire, elle travaille très fort… Elle est fantastique!"

Melanie C propose quant à elle Gwen Stefani. "Elle vient d’avoir un petit garçon, elle a sa propre ligne de vêtements… Elle combine famille et carrière. C’est du girl power à l’état pur", avance-t-elle.

Plus réservée, mais tenant néanmoins à faire valoir son point de vue, Victoria y va pour Rihanna, dont elle admire le sens du style.

"J’aime sa façon de jouer avec la musique et la mode, note-t-elle. Elle a une image très forte, ce qui est plutôt rare de nos jours."

"Goodbye, my friend"

C’est mardi, à Toronto, que prendra fin la tournée réunion des Spice Girls. Entre-temps, les filles feront leurs adieux à leurs fans québécois dimanche soir, à l’occasion d’un dernier concert au Centre Bell. Avis aux curieux : il reste encore quelques bons billets pour cette prestation supplémentaire en sol montréalais.

À l’origine, seulement 11 dates étaient prévues à la série de concerts du groupe. Pour répondre à la grande demande de billets, les 5 stars ont ajouté 36 autres arrêts, pour un grand total de 47 représentations.

"Après 10 ans d’absence, on ne savait pas comment le public allait réagir, avoue Emma. Voir que le bonheur que nous éprouvons à nous retrouver est partagé par le public, c’est extraordinaire!"

Et après, qu’arrivera-t-il? Les filles sont évasives.

"Un disque de rap hardcore!" lance Geri à la blague.

Et si on se donnait rendez-vous dans 10 ans?

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.