Culture

Naveen Andrews dans Perdus: le mystère s'épaissit

Pontus Hammarlund, Métro Suède

Les rescapés du vol Oceanic 815 ne sont pas au bout de leurs peines. Quatre-ving-dix jours sont passés depuis l’écrasement de leur avion et rien ne semble indiquer que leur séjour sur la mystérieuse île est sur le point de prendre fin.

C’est à Hollywood que nous avons rencontré Naveen Andrews, l’interprète de Sayid dans Lost (Perdus), dont la quatrième saison s’amorce dès la semaine prochaine à Radio-Canada.

Ce soir, les adeptes de la série culte pourront renouer avec Jack, Kate et Sawyer en revoyant le dernier épisode de la saison 3.

Le succès remporté par Lost est immense. Auparavant, vous avez dit que, si tout ceci s’était produit il y a dix ans, vous seriez devenu fou. Que vouliez-vous dire?

À l’époque, j’étais un grand buveur et je consommais de la drogue. Par contre, ca fait cinq ans que je suis sobre. Sous la pression, j’aurais eu peur de mal réagir. Je suis donc très heureux d’avoir connu le succès plus tard dans ma carrière. Je suis plus mature aujourd’hui. Je peux gérer l’attention du public.

Ça fait maintenant quatre ans que vous jouez dans Lost. Le plaisir est-il toujours aussi grand?
Parfois, oui. C’est ce que je ressens à propos de mon métier. J’en retire du plaisir à l’occasion. Et quand je dis ça, je parle de ce qui se passe sur un plateau de tournage… et non pas de tout ce qui entoure le métier d’acteur, comme les entrevues et les tapis rouges. Entre les prises, je réussis encore à m’amuser. C’est ce qui me pousse à continuer… Il y a l’argent, aussi.

Qu’est-ce que vous aimez le plus à propos de votre personnage?

J’aime que tout ne soit pas noir ou blanc. Il y a plusieurs zones grises. Il peut être violent, mais il a aussi un côté romantique. Il est très fort physiquement, mais il fait également preuve d’une grande
vulnérabilité. J’aime aussi que les auteurs tentent d’exploiter toutes les facettes de Sayid.

Regardez vous Lost?
Non. Pourquoi est-ce que je ferais ça? Par contre, j’ai vu le tout premier épisode de la série!

Vous faites partie des personnes les plus sexy au monde, selon le magazine People…
C’est n’importe quoi! Vous savez, mon fils pense que je suis très laid. Et si ma mère était encore en vie, elle vous dirait la même chose. Je me range donc de leur côté.

Qu’allez-vous faire à la fin de Lost?
Étant donné que Lost est ma première expérience à la télévision, j’aimerais bien retourner au grand écran. Entre les saisons de Lost, j’ai eu la chance de tourner dans quelques longs métrages, comme Planet Terror et The Brave One, avec Jodie Foster. Si je pouvais poursuivre dans cette voie, je serais très heureux.

Perdus
À Radio-Canada
Les jeudis, à 20 h

Articles récents du même sujet