Culture

Festival international de Jazz de Montréal: le rendez-vous des grands et des nouveaux talents

Geneviève Vézina-Montplaisir, Métro

On savait déjà que Woody Allen, Aretha Fran­klin, Katie Melua et Leonard Cohen allaient être présents au 29e Festival International de Jazz de Montréal. À ces grands noms de la musique s’est ajoutée hier une brochette d’artistes d’ici et d’ailleurs qui feront partie de la programmation ces con­certs en salle de l’événement, qui se tiendra du 26 juin au 6 juillet.

Présentés hier par Alain Simard, le fondateur du festival, et Laurent Saunier, vice-président de la programmation, les spectacles en salle  comptent des artistes bien établis comme Gilberto Gil, Daniel Lanois, Dave Brubeck, Lewis Furey, ainsi que des artistes qui font de plus en plus jaser d’eux tels que Yael Naim, Yoav et Melody Gardot. 

«Avoir réussi finalement à avoir Woody Allen, Steely Dan, Aretha Franklin et Leonard Cohen, c’est une grande fierté, concède Laurent Saunier. Ça fait des années qu’on travaille sur la plupart de ces noms-là. La première fois qu’on a demandé à Woody Allen de se produire au Festival, c’était il y a sept ans, et ç’a pris tout ce temps-là pour que ça puisse marcher avec son horaire et le nôtre. Mais je suis content qu’on ait réussi aussi à attirer des nouveaux talents, des artistes qu’on a jamais vus ici, comme Yael Naim et Melody Gardot.»

Artistes d’ici

Outre les nombreuses stars internationales qui seront de passage dans la métropole, les musiciens de Montréal auront une belle place dans la programmation qui propose plus de 150 spectacles.

Oliver Jones sera présent lors de la soirée d’ouverture avec Hank Jones. Le pianiste participera également au spectacle de clôture consacré au 25e anniversaire de la maison de disque montréalaise Justin Time. 

«Je suis content qu’on laisse de la place aux musiciens de Montréal dans tous les genres, affirme Laurent Saunier. Vic Vogel, Guy Nadon côtoieront les formations Mister Valaire et Guilaume & the Coutu Dumonts.»

Ima présentera aussi son spectacle Smile, légèrement transformé pour l’occasion. Cet événement fera partie de la série Les nouvelles Divas Hyatt Regency qui verra Nikki Yanofsky, Coral Egan et Melody Gardot se produire au Théâtre du Nouveau Monde.

Les billets de tous les concerts seront mis en vente ce samedi, à compter de 10 h.  


Les événements spéciaux présentés par le FIJM:

  • Préouverture du Festival :
    Leonard Cohen, du 23 au 25 juin, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

À 73 ans, le poète, romancier et chanteur montréalais Leonard Cohen
est un véritable monument : icône de la chanson autant que de la
littérature, il est considéré comme l’un des auteurs-compositeurs les
plus importants et influents de notre temps ! Ses 40 ans de chansons,
de classiques, ont forgé et confirmé une signature résolument unique,
inimitable. Qu’on pourra retrouver bientôt, car le chanteur à la voix
grave si caractéristique parle d’un nouvel album pour cette année. Au
Festival, il vient nous présenter ses nouvelles chansons, dans le cadre
de sa nouvelle tournée – la première depuis celle de l’album The Future qui l’avait amené au Forum en juin 1993 !

  • James Taylor and his Band of Legends, 6 juillet, 19 h 30, Centre Bell

James Taylor, qui vient tout juste de fêter ses 60 ans, rassemble
tout son « big band » de musiciens avec qui il a collaboré au cours de
sa carrière pour une tournée nord-américaine qui l’amène au Festival.
Pour ceux qui n’étaient pas sur la planète ces 40 dernières années, ce
sera l’occasion de découvrir les chefs-d’Å“uvre qui en ont fait l’icône
folk des années 1970 et ont justifié son intronisation au Rock and Roll
Hall of Fame. En collaboration avec Groupe Spectacles Gillett.

  • Battle of the Bands avec le Glenn Miller Orchestra et
    le Tommy Dorsey Orchestra, 6 juillet, 15 h 30 et 19 h 30, Salle
    Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Pour la dernière journée du Festival, flashback dans les grands
ballrooms de New York à la fin des années 30. Deux orchestres de
légende sur la même scène, en même temps, s’affrontent dans la défense
de leurs fabuleux répertoires respectifs. Tous les coups sont permis !
On se moque gentiment de l’adversaire, on lui vole ses pièces connues,
on s’échange des musiciens, bref, on s’amuse en musique ! Avec les deux
plus prestigieux big band de swing du monde, le Tommy Dorsey Orchestra, dirigé par Buddy Morrow, et le Glenn Miller Orchestra, mené par Larry O’Brien, attendons-nous à rien de moins que le Super Bowl des big bands. Ça va brasser ! Du jamais vu au festival !

  • Houdini, le spectacle musical, du 27 juin au 5 juillet (relâche le lundi 30 juin), 19 h 30, Théâtre Outremont

N’ayant rien à envier à Broadway, cette création musicale originale, Å“uvre des créateurs montréalais Ben Gonshor (livret) et Elan Kunin (paroles et musique), mise en scène par la Canadienne Bryna Wasserman,
a été encensée par la critique. Portrait captivant et divertissant
d’Harry Houdini, premier grand artiste populaire de l’Amérique, elle
met en vedette une vingtaine de chanteurs, d’acteurs et de musiciens –
dont l’étonnant magicien-comédien-chanteur de New York, Kevin Kraft
-, ainsi que certains des numéros les plus célèbres d’Houdini. Après un
succès monstre à MONTRÉAL EN LUMIÈRE, la production – menée par une
équipe de créateurs montréalais chevronnés, sous la direction musicale
de John Roney et son sextette – est de retour dans une version enrichie
et spécialement adaptée pour le Théâtre Outremont ! Un spectacle pour
toute la famille présenté avec sous-titres français. En collaboration
avec le Théâtre Leanor et Alvin Segal.

Articles récents du même sujet