Culture

MTV Video Music Awards : Britney ressuscite

Contrairement à ce qui se passe pour les Oscars et les Grammys, personne ne regarde les MTV Video Music Awards pour connaître les gagnants. La cérémonie de remise de prix offre habituellement son lot de mo­ments croustillants, la plupart d’entre eux impliquant soit Madonna, soit Britney Spears, soit les deux.

Les organisateurs du gala d’hier avaient tout mis en place pour qu’un pareil fait marquant se produise. Ils sont même allés jusqu’à réinviter Britney, qui – on s’en souvient bien – avait fait une folle d’elle l’an dernier en donnant une médiocre interprétation de sa pièce Gimme More.

Encore une fois, la chanteuse avait l’honneur d’ouvrir la soirée. Ce n’est toutefois pas en chantant que la star a donné le coup d’envoi aux célébrations. Après être apparue aux côtés de Jonah Hill (Superbad) dans une capsule préenregistrée, Britney est montée sur la scène des studios Paramount, à Los Angeles, au son de son tout premier tube, Baby One More Time. Vêtue d’une robe à paillettes métallique au décolleté plongeant, elle a pris le micro pendant environ 20 secondes, le temps d’annoncer que les MTV Video Music Awards fêtaient en 2008 leur 25e anniversaire. La chouchoute des tabloïds a laissé paraître une petite grimace ricaneuse après son passage sous le feu des projecteurs, comme si elle était soulagée d’avoir bien lu son minimonologue sur le télésouffleur.

Le «retour» de Britney s’est prolongé quelques minutes plus tard, au moment  où elle a accepté le prix du Meilleur vidéoclip pour une chanteuse, du Meilleur vidéoclip pop (Piece of Me) et du Meilleur vidéoclip de l’année. La blondinette a profité de l’occasion pour remercier Dieu et ses deux enfants, qui «continuent de l’inspirer».

C’est Rihanna qui s’est produite la première, y allant d’une prestation théâtrale de son plus récent succès, Disturbia.

Parmi les autres numéros musicaux proposés au cours de l’événement, on souligne ceux des Jonas Brothers, Paramore, Christina Aguilera et Lil’ Wayne, qui a réussi à se toucher l’entrejambe plus de 31 fois en moins de 4 minutes.

P!nk est venue à deux doigts (ou plutôt à un plan de caméra) de recréer le fameux wardrobe malfunction de Janet Jackson au Superbowl durant une interprétation endiablée de So What, son plus récent titre. Katy Perry a quant à elle mixé son propre I Kissed a Girl au Like a Virgin de Madonna.

Plusieurs personnalités s’étaient déplacées pour l’occasion, dont le nageur Michael Phelps, l’actrice Lindsay Lohan et Paris Hilton. L’humoriste Russell Brand était l’hôte de la soirée.

Articles récents du même sujet