Culture

De la grande visite à Montréal

La dernière fois qu’Aretha Franklin est venue en ville, au Théâtre du Centre Bell, à l’automne 1995, il y avait de quoi rester sur sa faim. Avec ses ballerines du Franklin Ballet, ses arrangements sirupeux et ses airs de diva, on était loin de la jeune femme de Memphis qui a des droits acquis sur les années 1960 grâce à des monuments lancés par le label Atlantic, tels que Respect, Chain of Fools, Rock Steady, Natural Woman, et j’en passe. À 66 ans, elle se tient loin des projecteurs depuis un moment, si bien qu’on ne l’espérait plus. Que réserve cette voix unique, quintessence du gospel, du R&B et du soul? Passera-t-elle en revue les grands succès de son patrimoine musical? Métro y sera. On en reparle, promis. 

Aretha Franklin
Salle Wilfrid-Pelletier
Ce soir et demain à 19 h 30

Articles récents du même sujet