Culture

Une soirée : 1001 chansons de rupture

La critique (anglophone et francophone!) est unanime, Milie croche est une vraie petite bombe que l’on ne se lasse pas d’entendre. Vous pourrez commencer à ne pas vous lasser dès ce samedi à 21 h 30 au Divan Orange, où la belle donnera un spectacle.

Elle présentera les chansons de son premier album 1001 Breakup Songs sorti ce printemps. Un album très mélodieux, aux forts accents folk, enregistré à Montréal et à Toronto avec Sébastien Tardif (Polipe), John Zytaruk (projet acoustique avec Buck 65) et Geoffrey Côté (Dany Placard, Bivouaq, Le Nom). La voix est douce, en contraste avec des paroles parfois très crues. Ne jugez donc pas l’album par sa  couverture (son titre plutôt), il n’est pas question de chansons d’une fille frustrée et aigrie d’être toujours laissée ou trompée par les hommes. Ici on rit, on sourit, on réfléchit sur la vie…

Tout a commencé par des chansons enregistrées «tout croche» et postées sur son site myspace (www.myspace.com/miliecroche). On connaît ensuite la rapidité des découvertes d’aujourd’hui, c’est donc un peu son histoire à elle aussi. Les radios universitaires et communautaires tombent en amour rapidement avec Milie et la font tourner sur leurs ondes. Voilà, ça y est, le public est conquis.

Originaire de Sorel-Tracy, Émilie Péloquin (c’est son nom) à de quoi rendre jaloux tous ceux qui rêvent de scènes et de projecteurs: son album est un accident de parcours; elle n’avait jamais rêvé d’être chanteuse… Heureusement pour nous que de tels accidents existent.

Milie croche est encore un beau secret qu’il faut se dépêcher de ne pas garder.

Milie croche, samedi 28 juin, avec King Bocheck, Reverend, au Divan Orange, 4234, boul. Saint-Laurent, 21 h 30, 8 $ à la porte

Autres suggestions de sorties:

Vendredi 27 juin

Deux pour un
Dans le cadre des soirées mensuelles «mini M pour Montréal», petites sÅ“urs du festival automnal dédié à sa mission de tremplin pour l’émergence musicale, le Quai des Brumes présente la formation Mille Monarques. Rock et décadent, on se laisse embarquer sans problème par le groupe qui fait ses premières armes. À ce titre, mention spéciale à la pièce L’immense l’Arme, qui n’a rien à envier à Arcade Fire. Maître de son style, Mille Monarques, c’est une formation à avoir vu, en attendant un album juteux et frappant qui devrait bientôt voir le jour. Et puis, pendant que vous êtes là, jetez une oreille sur Final Flash. Vous n’en reviendrez pas d’être autant à l’affût!

Mille Monarques et Final Flash, au Quai des Brumes, 4481, rue Saint-Denis, 21 h 30, 8 $ à la porte


Lundi 30 juin

Rush de sucre
Voilà un autre album fait pour les ruptures amoureuses : Piano élégant du groupe Chocolat. Après avoir patienté de nombreuses semaines depuis le lancement de l’album, Chocolat monte sur la scène du Divan Orange, lundi 30 juin, pour notre grand bonheur à tous. Jimi Hunt et sa gang (au complet?) livreront leur stock rock dont le malin Ton appartement, le langoureux Jean Ferrat et le vibrant Comme un chien. Amoureux de la vie, des corps et des gens, ce concert est pour vous, les mots sont ceux que l’on aurait voulu dire, en tout cas, on les ressentira.

Chocolat au Divan Orange, 4234, boul. Saint-Laurent, 21 h 30, 7 $ à la porte

Articles récents du même sujet