Culture

Le Diable Vert fête ses 10 ans

Établissement incontournable de la vie nocturne du Plateau Mont-Royal, le Diable Vert fête ses 10 ans jeudi! Évidemment, pas question de célébrer ça discrètement. Au contraire, une grande fête se prépare.

À la surprise générale, l’événement n’aura pas lieu au bar, situé rue Saint-Denis. À occasion exceptionnelle, lieu exceptionnel?: la fête se tiendra à l’espace La Toundra, une salle du pavillon du Canada d’Expo 67 qui offre une vue incroyable sur le centre-ville.

L’ambiance sera elle aussi formidable puisque deux des formations hip-hop les plus appréciées du moment se relaieront pour créer une soirée mémorable : Ghislain Poirier et Payz Play.

Après avoir fait revivre pour un soir seulement la soirée Bounce le Gros qu’il
a présentée aux dernières Franco­Folies de Montréal, et juste avant ses apparitions au Festival de musique émergente de Rouyn-Noranda, Ghislain Poirier offre ses meilleurs beats pour honorer la première décennie du Diable Vert. Notons également la nomination de l’artiste au Gala de l’Alternative musicale indépendante du Québec (GAMIQ) dans la catégorie album hip-hop de l’année pour No Ground Under.

Rap cru
Les gars de Payz Play, quant à eux, ont l’air fraîchement débarqués dans le milieu, mais n’en sont pas à leurs premières armes puisque le quatuor (MC Ru, MC Égypto, DJ Naes et DJ Ephiks) est issu du collectif Atach Tatuq, un incontournable des années 1990.

Fiers d’un album éponyme sorti au mois de mai, les gars livrent un rap cru qui oscille entre tête enflée et autodérision. Ils chantent Montréal et ce qui leur est familier… mais loin du machisme doré de la version américaine.

Les 10 ans du Diable Vert
Jeudi, à 20 h, Espace La Toundra, Circuit Gilles-Villeneuve, Île Sainte-Hélène, 20 $

Autres suggestions de sorties:

Ce soir

Folk acoustique et organique
Formation à géométrie variable (entre 7 et 11 musiciens), Lake of Stew donnera un concert ce soir à la charmante salle La Sala Rossa. De retour d’une tournée pancanadienne, la formation montréalaise, qui a pratiquement élu domicile au Cagibi, fera swinguer la foule au son de sa musique folk «vieille école». Entièrement acoustiques, les chansons de Lake of Stew rappellent la trame sonore du film O Brother, Where Art Thou des frères Coen. Plein d’humour et de chaleur, le groupe présente Ain’t Tired of Lovin’, un album enregistré cet hiver sans artifices. Une belle énergie (beaucoup de chants repris en chÅ“ur) organique, à voir et à entendre sans modération. Lake of Stew est finaliste au GAMIQ 2008 dans la catégorie Album folk.

Vendredi, à 21 h, à La Sala Rossa, 4848, boulevard Saint-Laurent

Samedi

Musique du monde du Yukon
On les a découverts tout récemment aux 20es FrancoFolies de Montréal. Et comme ils viennent de loin (le Yukon!), ils en profitent pour donner quelques spectacles au Québec. Le groupe Soir de semaine sera au Divan Orange demain, à 21 h 30. Ils sont habituellement cinq sur scène, mais c’est la version trio qui présentera ses chansons à saveur rock et folk, parsemées de sonorités reggae funky. Formé en 2003, Soir de semaine vient de Whitehorse, où la communauté francophone n’est pas négligeable. Le groupe chante donc en français sur l’album de 13 pièces intitulé Toi du monde. Très proche du public, Soir de semaine est heureux de pouvoir séduire les Montréalais.

Samedi, à 21 h 30, au Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent

Articles récents du même sujet