Culture

Star Académie dévoile le nom de son nouveau directeur: c'est René!

Après Josélito Michaud, Denise Filiatrault et Denis Bouchard, René Angélil deviendra le nouveau directeur de la quatrième mouture de Star Académie.

L’annonce a été faite hier matin au cours d’une conférence de presse à laquelle participait le mari et gérant de Céline Dion. «Je suis un fan de l’émission, a-t-il avoué. Quand on était à Las Vegas, je la regardais tous les dimanches.»

C’est au retour en ondes des quotidiennes de la téléréalité, en février 2009, que René Angélil entamera son mandat, qui consiste à encadrer les chanteurs en herbe avant et après leurs prestations.

L’entrée en fonction de l’impresario coïncidera avec la fin de l’actuelle tournée mondiale de Céline Dion, qui doit  se terminer le 30 janvier 2009 à Fort Lauderdale, aux États-Unis.

«Le timing était parfait», a souligné M. Angélil, qui est arrivé à l’événement à bord d’une voiturette de golf.

Un fantasme

C’est avec l’aide de Stéphane Laporte, le concepteur de l’adaptation québécoise du concours de chant, que l’animatrice Julie Snyder a convaincu René Angélil de leur prêter main-forte.

«Je m’essayais un peu les premières années, mais dès que j’abordais le sujet, il se mettait à rire et il changeait de sujet, a raconté l’ex-démone. Cette année, on a été moins subtils.»

«Aujourd’hui, on réalise notre plus grand fantasme», a ajouté Stéphane Laporte.

René Angélil, qui affirme vouloir entretenir une bonne relation avec les jeunes aspirants, a toutefois indiqué qu’il pourrait recourir à la transmission par satellite pour certaines émissions. Les concurrents bénéficieront ainsi des commentaires du célèbre gérant en tout temps, même lorsque ce dernier se retrouvera à l’étranger.

Céline en prestation

Son conjoint à bord, une tournée mondiale achevée… Tout semble indiquer que Céline Dion offrira une prestation en direct lors d’un des galas dominicaux de la prochaine saison de Star Académie.

«On va mettre de la pression pour qu’elle vienne dire bonjour à son mari», a dit René Angélil, sourire en coin.

Celui-ci a aussi mentionné qu’il espérait revivre d’aussi beaux moments que ceux qu’il avait passés il y a quelques années, à Las Vegas, en compagnie d’ex-académiciens.

«Je voyais dans leurs yeux le même regard que j’avais à 18 ans, du temps des Baronnets, avant qu’on soit connus», s’est rappelé l’impresario.

Articles récents du même sujet