Culture

Une deuxième vie pour Zébulon

C’est un come-back pour Zébulon, qui renaît finalement après 11 ans d’absence.

Malgré cette longue pause, Zébulon est resté ce qu’il était : on y retrouve les quatre mêmes gars, leur complicité et leur énergie.

«On est un peu plus vieux, mais on n’a pas vraiment changé», affirme Alain Qui­rion, le batteur du groupe.

Marc Déry, Alain Quirion, Yves Marchand et Yves Déry reprennent donc leur groupe là où ils l’avaient laissé, retrouvant avec plaisir leurs instruments, leurs acolytes et leurs fans.

 «On a tous eu nos projets chacun de notre côté, mais le genre et la dynamique de Zébulon nous manquaient beaucoup», souligne le claviériste Yves Marchand.

Ce dernier avait par ailleurs une exigence quant au nouveau Zébulon : qu’il soit rock. «C’est ce qu’on a fait», indique le chanteur du groupe, Marc Déry.

«Zébulon, c’est un rock jovial hyper énergique», renchérit Alain Quirion, non sans faire rire les trois autres.

«Nous avons fait un album que les jeunes aimeront découvrir, affirme Marc Déry. Le choix des chansons a été fait par le directeur artistique du projet, qui ne connaissait pas le Zébulon de l’époque. Il a donc choisi des tounes qui sont dans le mood des groupes rock actuels.»

Leur nouveau disque Retour sur Mars offre une compilation de chansons de leurs deux autres albums. Les fans du groupe peuvent y réentendre des succès zébuloniens comme Adrénaline et Les femmes préfèrent les ginos.

Quelques anciens succès ont été remixés pour unifier leur style avec les quatre nouvelles chansons du disque, chacune interprétée par un membre différent du groupe.

«On voulait  que l’album s’écoute bien même s’il y a trois époques différentes dedans», explique Marc Déry.

Des mordus de la scène
Outre la sortie d’un nouvel album, Zébulon a déjà entamé une tournée. Et les quatre gars du groupe sont unanimes sur un point : l’essence de Zébulon est sur scène.

«On aime donner tout ce qu’on a au public, et tous les soirs sont différents, affirme Yves Marchand. Ça a une grande valeur pour nous.»

Le groupe, qui a joué jusqu’à présent aux Îles-de-la- Madeleine, à Montréal lors des FrancoFolies et en Abitibi, a été agréablement surpris de l’accueil du public.

«On voit que nos fans sont fidèles, ils sont encore là, et leurs enfants viennent aux spectacles avec eux!» se réjouit Marc Déry, qui est lui aussi maintenant papa, tout comme ses trois confrères.

Et Zébulon est de retour pour combien de temps? «Aucune idée», répondent les quatre membres.

«Une chose est sûre, c’est que nous ne sommes pas en panne d’inspiration, in-dique Marc Déry. Il y aura peut-être un autre album, ou peut-être que Zébulon s’éteindra après la tournée… On est ouverts. On est revenu et maintenant tout est possible.»

Retour sur Mars

En magasin dès mardi

Articles récents du même sujet