Culture

OUMF @ Quartier Latin

Photo: Chantal Levesque/Métro

Jeudi 10 septembre
OUMF @ Quartier Latin
Bernhari + Chocolat + Gazoline + Socalled + Canailles

Je ne sais pas si vous êtes familier avec le «restaurant day», mais ça fait environ deux ans que l’initiative a été lancée à Montréal. Le concept est simple: durant quatre jours (prédéterminés) par année, les citoyens de l’île peuvent créer un restaurant éphémère le temps d’une journée. Il suffit de s’inscrire sur le site, d’indiquer son adresse et d’expliquer son menu. Le résultat est surprenant. Des centaines de gens y participent et vous invitent chez eux pour manger une bouchée. Des Big Mac faits maison coin De la Roche et De Bullion, une soupe won-ton dans Villeray ou un pad thaï dans le parc Laurier: voilà quelques exemples de mets qui peuvent vous être proposés.

Le 16 août dernier, quelques amis et moi avons eu le goût de pousser le concept un peu plus loin et de virer ça en party de ruelle. Les gens se sont déplacés et la fête a levé. Ça fait trois ans que j’habite au même endroit, et jamais il n’y avait eu d’événement rassembleur pour que le voisinage fasse connaissance. Certains sont passés avec le sourire, mais, vers 19 h, quelqu’un est venu me demander de baisser la musique, sinon la police allait s’en charger. Pas de «bonjour» ni de «monsieur, ce serait possible de baisser le son?» Les gens qui me connaissent savent que j’ai un petit problème de comportement avec ce genre d’être humain. Je vous épargne ce qui s’est dit par la suite, mais ça m’a peiné. Peiné de voir que le «vivre et laisser vivre» est de moins en moins accepté dans notre communauté. Les gens sont tellement habitués à leur petit confort que dès qu’on les secoue un peu, ils prennent peur. Comme on leur a fait croire que leur tranquillité prévalait sur tout et qu’on leur a donné des outils pour museler les méchants artistes et artisans, les gens sont de plus en plus frileux devant la possibilité de participer à des initiatives communautaires improvisées.

Heureusement, on a au moins nos festivals. Le OUMF est ce qui peut se rapprocher le plus d’un bloc party légal. À compter de jeudi prochain, le OUMF s’emparera du Quartier des spectacles pour une cinquième année consécutive. Art de rue, murales, musique et autres plaisirs forains seront de la partie pour célébrer la rentrée culturelle et étudiante automnale 2015. Personnellement, c’est vraiment pour les prestations musicales que j’y vais. Jeudi sera plutôt rock dansant avec Chocolat, Gazoline et Canailles, alors que vendredi sera la soirée hip-hop avec en tête d’affiche nul autre que Grandmaster Flash. Puis, c’est à Pierre Kwenders, Foreign Diplomats, BADBADNOTGOOD et CRI que reviendra la tâche de clore le festival le samedi 12 septembre. Par chance, Montréal reste une des villes qui offrent le plus de festivals récurrents au monde.

Autres suggestions

  • Vendredi 4 septembre. Booka Shade (Live) @ S.A.T.
  • Vendredi 4 septembre. J. Cole @ Centre Bell
  • Vendredi 4 septembre. Dj Funk @ Le Belmont
  • Vendredi 4 septembre. Kaaris & Gradur @ Théâtre Telus
  • Samedi 5 septembre. Poirier @ Le Bleury-Bar à Vinyle
  • Mardi 8 septembre. Modest Mouse @ Metropolis
  • Mercredi 9 septembre. Safia Nolin (Lancement) @ Église Saint-Enfant-Jésus (5035, rue Saint-Dominique)
  • Jeudi 10 septembre. Timber Timbre + Avec pas d’casque @ Le National

Articles récents du même sujet