Actualités

Une deuxième vie pour le NPD, selon un sondage

Une deuxième vie pour le NPD, selon un sondage
Photo: Josie Desmarais/MétroLe chef du NPD Jagmeet Singh

Le Nouveau parti démocratique (NPD) profite de la fin de campagne pour faire des gains, selon un nouveau sondage Forum Research. Les résultats compilés laissent même croire que le parti de Jagmeet Singh pourraient emmagasiner un plus grand nombre de sièges qu’en 2015.

Alors que les néo-démocrates semblaient stagner sur la scène nationale depuis l’arrivée de M. Singh comme chef, leur montée des derniers jours pourrait s’avérer fulgurante.

Selon le coup de sonde mené auprès de 1028 Canadiens, 20% des intentions de votes favoriseraient la formation en orange. Le NPD a grimpé de sept points de pourcentage depuis le 8 octobre.

«La popularité de Jagmeet Singh monte brusquement et le NPD en profite», souligne le président de la firme de sondage, Lorne Bozinoff.

Le Parti libéral (PLC) et le Parti conservateur (PCC) se bousculent toujours devant, conclut le document de Forum Research. Ils engrangeraient respectivement 30% et 29% des voix.

Selon le politologue André Lamoureux, chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, la remontée du NPD dans ce sondage semble «optimiste».

«À mon avis, il n’y a pas de montée fulgurante du NPD à travers le Canada. Surtout si on regarde la tendance des derniers sondages», observe-t-il.

«L’effondrement des votes du Parti libéral» pourrait cependant expliquer le regain de vie des troupes de Jagmeet Singh, selon M. Lamoureux.

Jeux de sièges

Les intentions de votes qui favorisent le NPD pourraient aussi se traduire en sièges, selon Forum Research. Les résultats du sondage laissent entrevoir des gains de 46 sièges pour la formation de Jagmeet Singh, deux de plus qu’en 2015, quand le parti dirigé par Thomas Mulcair avait terminé la soirée électorale avec moins de 20% des voix.

«Avec quatre jours à faire, le NPD s’illustre au bon moment. La tactique de gouvernement de coalition de Singh pourrait s’avérer visionnaire», prétend M. Bozinoff.

Jagmeet Singh avait brièvement ouvert la porte à un tel gouvernement avec les libéraux, cette fin de semaine. Il est finalement revenu sur ses pas. Son message consiste maintenant à éloigner les électeurs du vote stratégique.

Plusieurs experts, dont André Lamoureux, croient toutefois que des mouvements de dernière minute pourraient mettre du plomb dans l’aile du NPD. «Il y a un appel de Justin Trudeau à l’unité nationale. Il y a beaucoup de gens qui veulent éviter la formation d’un gouvernement conservateur», remarque-t-il.

Le Bloc toujours solide

Le Bloc québécois, avec 7% des intentions de votes chez les répondants, capturerait 37 sièges à la Chambre des communes, relève Forum Research. Moins efficace, le Parti vert n’en remporterait qu’un avec 8% des intentions.

Les projections de sièges de Forum Research prédisent un gouvernement minoritaire libéral. Le parti de Justin Trudeau emporterait douze sièges de plus que celui d’Andrew Scheer.