Explorez
Contenu de notre partenaire

Lancez les moteurs et faufilez-vous en pole position dans F1 2021

Avec le retour de la Formule 1, pourquoi ne pas se lancer dans le tout nouveau titre signé Codemasters et EA Sports?

Lancé le 16 juillet dernier, le tout nouveau titre de la franchise de courses de Formule 1, F1 2021, est arrivé sur nos consoles et a présenté bon nombre de nouveautés, comparativement à ses prédécesseurs, grâce aux talents de Codemasters.

F1 2021 a son mode histoire!

Dans F1 2021, vous avez la possibilité de vivre votre propre épopée dans le mode Brake Point. Véritable mode histoire, il ravira certainement les fans de Formule 1 et les amateurs de jeux de course. Comparativement au mode carrière très présent dans la plupart des jeux de course, on parle plutôt ici d’une histoire entièrement scénarisée et axée sur l’univers de la course et sur la mise en scène des événements du paddock.

Pensez-vous avoir l’étoffe pour être un bon manager?

Un peu à la manière du mode Franchise dans le jeu NHL 21, le mode « My Team » démontre l’importance qu’est donnée aux produits officiels liés au monde du sport. Sans avoir un mode ultra complexe, vous aurez néanmoins la possibilité de gérer la carrière de l’équipe de façon encore plus précise que l’an dernier.

De plus, de gros changements ont été apportés à la R&D (recherche et développement). Adieu l’arbre de recherche et bonjour nouvelle interface plus directe et moins confuse. Les dynamiques liées à la vitesse de développement sont très intéressantes puisqu’il est possible de forcer légèrement la mécanique afin d’accélérer les délais de création, mais bien entendu, en augmentant également le facteur de risque. Attendez-vous, même sans forcer, à devoir jeter des composantes qui ne seront pas conformes aux normes, je vous le garantis!

De plus, le mode « My Team » présente également une nouveauté fort sympathique, celle des événements dynamiques qui vous obligeront à prendre des décisions instantanées qui influenceront le reste de la saison. Bien entendu, le plus basique de ce mode persiste. Vous devrez créer votre équipe, votre pilote, son coéquipier, l’ingénieur ainsi que le sponsor.

Introduction d’un mode carrière multijoueur

Dans F1 2021, un nouveau système fait son entrée : le mode carrière multijoueur. Dans ce mode, vous pouvez jouer en ligne avec un de vos amis dans le même environnement. Que vous soyez coéquipiers ou adversaires, vous aurez la chance de vous donner à fond et peut-être même d’imiter le duel sans précédent entre Verstappen et Hamilton lors du Grand Prix de Grande-Bretagne!

Tout l’aspect de la R&D ainsi que les contrats et tout autre contenu que vous auriez normalement en carrière solo se retrouve entièrement dans ce mode à deux joueurs, rendant l’expérience encore plus enthousiasmante!

Une richesse de contenu qui vous met dans l’action

Débordant de contenu, vous avez plusieurs choix qui s’offrent à vous, incluant le mode carrière, carrière coopérative, Grand Prix, Contre-la-montre et le mode Braking Point qui, selon moi, est le mode ayant la plus grande innovation cette année. Ne durant qu’environ cinq ou six heures, il aurait été agréable que ce mode dure plus longtemps, mais ça donne le pouls pour les prochaines mises à jour ou pour F1 2022. De plus, que vous jouiez en mode Décontracté, Standard ou Expert, le niveau de difficulté n’est que légèrement différent.

Niveau gameplay, maintenant

Assez parlé du gras, il est temps d’attaquer la viande autour de l’os! En premier lieu, je pourrais vous dire que le ressenti général me rappelle beaucoup F1 2020, et ce, même s’il y a eu de nombreuses améliorations. Oui, la gestion du freinage, des pneus et même de l’endommagement du véhicule ont été complètement revus, mais il y a encore place au perfectionnement. Certes, si vous jouez avec un volant et des pédales, vous allez avoir un meilleur contrôle de votre véhicule. Cela dit, si vous jouez avec une manette, vous aurez de la difficulté à gérer la phase de freinage, encore une fois, puisqu’il est particulièrement difficile de bien jauger la pression à appliquer sur la « pédale de frein ».

Sincèrement, le fait que Codemasters soit passé aux mains d’Electronic Arts n’a absolument rien changé à la nature du jeu, qui se veut toujours une combinaison de simulation et d’accessibilité. Le but précis étant d’élargir la cible de joueurs désirant se greffer à cet univers de course, le mode de conduite basique proposé est vraiment pour les néophytes ne désirant pas s’attarder aux points de freinage ou autre.

Puisque la destruction des véhicules est quelque chose de réel, l’ensemble du modèle des dégâts a été revu, intégrant de nouveaux points destructibles et une nouvelle interface qui nous indique clairement la représentation des dommages. Par exemple, endommager vos ailerons avant nuira à votre conduite fortement, empêchant votre véhicule de prendre les virages de façon plus secs.

Bien entendu, l’aspect graphique de la nouvelle génération est très intéressant. Du moins, elle l’est hors course puisque le Ray-Tracing est mis en valeur ainsi que le rehaussement graphique complet, surtout en phase de replay, dans le showroom ou en mode diffusion. Lors des courses, la qualité graphique est réduite afin de conserver un taux de rafraichissement d’images à 60fps en tout temps. Cela dit, le rendu de la voiture et des décors seront tout de même propres et sans flou. Combiné aux chargements instantanés, l’expérience de jeu est vraiment très plaisante. Il n’y a, en fait, que les cinématiques et les films de fin de course qui viennent gâcher un peu le tout par les gels d’images. Oh, et le bruit des moteurs de voitures! Je ne pourrais vous dire d’où proviennent ces bruits, mais malheureusement, ce n’est pas chic.

Au final, si vous optez pour la version Deluxe du jeu, vous aurez la chance de pouvoir compétitionner avec des légendes de la F1 comme Michael Schumacher, Ayrton Senna, Alain Prost, Jenson Button, Nico Roseberg, David Coulthard et Felipe Massa.

Un énorme « MERCI » à Codemasters et Electronic Arts pour la copie du jeu!


À lire aussi :









Explorez est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs.