Explorez
Contenu promotionnel

Redécouvrir la Plaza St-Hubert, version 2.0

Photo: ÉSoucis, oeuvre Nick Beaudoin

Reconnaissable entre toutes de par son iconique marquise, qui permet de faire du lèche-vitrine sans se soucier de la météo, la Plaza St-Hubert est sans conteste l’artère commerciale la plus emblématique de Montréal. Vêtements, meubles, restos, alimentation et services tous acabits, ses commerçants et artisans composent une formidable mosaïque multiculturelle depuis les années 1950.

Mais saviez-vous que la Plaza s’était récemment offert une cure de jouvence? Une belle occasion de la redécouvrir et de se la réapproprier!


À l’origine, les travaux annoncés par la ville en 2009 devaient uniquement viser l’aqueduc sur une partie de la rue, mais grâce aux efforts de la Société de développement commercial de la Plaza St-Hubert, le tout a finalement débouché sur un projet de réaménagement complet de plus de 55 M$, qui a touché toutes les infrastructures souterraines (égouts, aqueduc, gaz, électricité, etc.).

Après avoir vu ce qui s’était produit sur les autres artères – Saint-Denis et Saint-Laurent, entre autres – au milieu des années 2000, nous avons challengé la ville, car nous ne voulions pas réouvrir le pavé tous les étés, sur plusieurs années, et nuire à nos commerçants. Nous voulions quelque chose de complet et de durable.

Mike Parente, directeur général de la Société de développement commercial de la Plaza St-Hubert

Aussi, comme la plupart des infrastructures immobilières dataient des années 1950, 1960 et 1970, et la marquise des années 1980, une mise à niveau était nécessaire. Donc, en plus de revoir tout le système souterrain, une grande partie des commerces a également été revalorisée, offrant une expérience de magasinage renouvelée.

C’est que les commerçants de la Plaza ont participé en très grand nombre au programme Réussir@Montréal (PRAM) – Artères en chantier, qui subventionne les entreprises jusqu’à hauteur de 40% pour la rénovation de la façade et l’aménagement intérieur des commerces.

Bien plus que des magasins : de formidables commerçants

Sur la Plaza St-Hubert, on retrouve bien sûr une foule de commerces qui sont devenus des incontournables au fil des décennies.

Prenez par exemple la rôtisserie St-Hubert, qui a fait rayonner le patronyme de l’artère aux quatre coins du Québec, la Librairie Raffin, le designer de chaussures italiennes Semy, Aquarium du Nord, le Roi du Smoked Meat et le magasin de photographie L.L. Lozeau, qui vient malheureusement de fermer ses portes après presque 100 ans d’activités.

Or, depuis les travaux, beaucoup de nouveaux commerces – dont plusieurs liés au monde de l’alimentation – y ont élu domicile et sont venus changer le visage de cette artère que l’on a longtemps associée aux mariages, aux bals, aux vêtements et à la chaussure.

Oui, le mariage est toujours présent, explique M. Parente, puisque selon lui, il fait partie de l’ADN de la Plaza. Cela dit, son visage se diversifie rapidement…

Les nouveaux commerces ont vite connu une forte appréciation de la part de la clientèle locale, mais également extérieure. Ç’a commencé avec l’arrivée du restaurant Montréal Plaza, tenu par l’excellent chef Charles-Antoine Crête, qui a su donner un coup d’envoi extrêmement positif au sortir des travaux. Mais il y en a plein comme ça. L’offre est dorénavant très vaste!

Mike Parente, directeur général de la Société de développement commercial de la Plaza St-Hubert

En effet, plusieurs commerces y ont élu pignon sur rue, comme l’Épicerie Conserva, le café-buvette Brouillon et les boutiques de vêtements Pony MTL et Lopez MTL. On retrouve désormais une longue liste de commerçants qui travaillent fort à offrir des produits locaux et originaux.

Du beau. Du bon. Des lieux qui ont une âme, une vraie.

Sortir des centres commerciaux et mettre La Plaza St-Hubert sur son GPS

Une âme, c’est ce que l’on retrouve chez la plupart des commerçants de la Plaza, selon M. Parente. Lorsqu’on lui demande pourquoi choisir la Plaza St-Hubert, plutôt que l’un des nombreux centres commerciaux de la grande couronne de Montréal, il n’hésite pas une seconde.

Premièrement, si je vous bande les yeux et que je vous laisse en plein milieu du Carrefour Laval, par exemple, vous ne verrez pas vraiment la différence entre cet endroit et un autre. Ce sont des lieux quelque peu aseptisés et sans réelle personnalité, avec les mêmes grandes chaines de magasins qui reviennent. Je ne veux rien enlever à ces endroits, mais à la Plaza, on travaille avec des commerces indépendants et locaux, des gens passionnés, des artisans, des produits uniques et nichés.

Mike Parente, directeur général de la Société de développement commercial de la Plaza St-Hubert

Voilà des arguments fort convaincants pour en faire votre prochaine destination magasinage. Pour en savoir plus, visitez le plazasthubert.com!





Explorez est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs.