Inspiration

Passer par TikTok pour calmer l’anxiété des jeunes

Rosalie Vaillancourt est porte-parole de la campagne Respire. Laisse pas ton stress avoir le dernier mot! Photo: Gracieuseté

La campagne de prévention de l’anxiété chez les jeunes Respire. Laisse pas ton stress avoir le dernier mot! est de retour pour une nouvelle édition. Cette année, pour rejoindre les jeunes là où ils se trouvent, des capsules sont mises en ligne depuis la mi-août sur la plateforme TikTok.

C’est la première fois qu’un OBNL, en partenariat avec la Direction de santé publique, tente cette approche et passe par le biais de ce réseau social pour rejoindre les jeunes. Et ça marche: les vidéos des humoristes Rosalie Vaillancourt et Mehdi Bousaidan ainsi que de l’influenceur Massi Mahiou ont cumulé des centaines, voire des milliers, de mentions «J’aime» sur le compte Tuaslederniermot.

@tuaslederniermot

S’ouvrir n’est pas une tâche facile, surtout la première fois. (même avec des vêtements 🥴) Pour de l’aide, lien en bio! 😇 #respire#fyp #foryoupage

♬ son original – tuaslederniermot
@tuaslederniermot

Voici 4 moyens de gérer le stress. Tu en veux plus ? Visite nos ressources dans le lien en bio! #respire#fyp#foryoupage#pourtoi @massimahiou

♬ son original – tuaslederniermot
@tuaslederniermot

Le dessin, une excellente manière de relaxer. 🥰 Pour visiter nos ressources, lien en bio! #respire #fyp #foryoupage #pourtoi

♬ son original – tuaslederniermot

En plus d’être rigolotes, ces vidéos ont une vocation de sensibilisation et de pédagogie, autant auprès des jeunes que leurs parents et intervenants. Elles les invitent à visiter le site de la campagne, où ils pourront découvrir la panoplie de ressources qui s’offre à eux. Parmi celles-ci, des définitions, des outils et des organismes spécialisés en anxiété.

L’objectif de l’initiative est de «susciter la discussion à propos de l’anxiété et du stress, de mieux comprendre la situation et d’offrir des pistes d’intervention intéressantes pour une santé mentale positive et une saine utilisation des écrans», explique Lydia Juliano de chez Matom Communication, responsable de la promotion de cette campagne TikTok.

Cette initiative survient alors que TikTok, application extrêmement populaire auprès des adolescents, lance de nouvelles fonctionnalités pour prendre soin de la santé mentale de ses jeunes utilisateurs. Des informations sur des ressources d’aide locales et des contenus éducatifs se trouvent maintenant dans sa barre de recherche.

Articles récents du même sujet