Inspiration

Ur Imij: juste pour lui

Dimitri-Chris Alexiou rêvait depuis déjà quelque temps d’ouvrir sa propre boutique. Avec Ur Imij (prononcer «Your image»), le tailleur-créateur ramène un savoir-faire quasiment disparu aujour­d’hui : le sur-mesure.

«Mon but, c’est d’abord de créer des vêtements harmonieux, modernes et stylisés tout en respectant la personnalité et les goûts de chaque client», décrit-il. Nous sommes cependant loin de la traditionnelle boutique de tailleur. Chez Dimitri, le client peut participer activement au processus de création de son complet, du tissu à la coupe, en passant par les cols, les poignets et les poches.

«Pour moi, la création de chaque vêtement est un nouveau défi, avoue-t-il. Le sur-mesure est un véritable exercice d’écoute où je dois mettre mes goûts personnels de côté et être réceptif aux besoins des clients. […] Mon rôle est de les conseiller, tout simplement.»

Bien sûr, on trouve aussi en boutique des chemises et quelques complets déjà faits, des cravates et, d’ici quelques mois, tous les accessoires qui feront le bonheur des professionnels.

Malheureusement, mesdames, cet antre du bon goût est strictement réservé aux messieurs. «Quand vient le temps de s’habiller, les femmes ont l’embarras du choix, fait-il valoir. Pour les hommes, c’est plus difficile. Il y a bien quelques petites boutiques intéressantes, mais ce sont toujours les mêmes marques, les mêmes choses.»

Made in Montréal

Ur Imij ne tient aucun produit fabriqué en Chine. Dimitri-Chris Alexiou a d’ailleurs la cause de la fabrication locale à cÅ“ur et si ses tissus proviennent d’Europe – d’Angleterre essentiellement, mais aussi de France et d’Italie, pays reconnus pour leurs tissages haut de gamme – les vêtements sont confectionnés à partir de son atelier montréalais. «Même les cravates sont fabriquées à Montréal», insiste-t-il.

Déjà, la boutique à peine lancée, le tailleur caresse de nouveaux projets, dont la création d’une ligne de prêt-à-porter. «J’ai aussi le goût d’habiller les plus jeunes, de travailler le côté casual plus décontracté.»

À suivre…

420-B8, rue Notre-Dame O.

Articles récents du même sujet