Côte-des-Neiges & NDG

Un nouveau centre d’entraînement pour le Sylvan Adams YM-YWHA

CO-AC-Inauguration travaux Sylvan Adams
Sylvan Adams devant le Young Men’s Young Women’s Hebrew Association (YM-YWHA). Photo: Métro/Alicia Casteras

Le Centre communautaire juif de Montréal Sylvan Adams Young Men’s Young Women’s Hebrew Association (YM-YWHA) situé dans l’arrondissement Côte-Des-Neiges—Notre-Dame-De-Grâce a inauguré le mardi 14 juin 2022 son nouveau centre d’entraînement, amélioré grâce au principal donateur de l’établissement, l’homme d’affaires québécois Sylvan Adams, qui avait fait le déplacement en personne.

Je ne suis pas simplement un donateur, je fais partie de cette institution, et son succès me tient à cœur.

Sylvan Adams, homme d’affaires et principal donateur du Young Men’s Young Women’s Hebrew Association (YM-YWHA).

S’il vit aujourd’hui en Israël, Sylvan Adams est né à Québec et a passé la majeure partie de sa vie à Montréal, où il a forgé sa carrière d’homme d’affaires, en étant notamment président et chef de la direction chez Développements Iberville, l’une des plus grandes compagnies de développement immobilier au Canada.

Sylvan Adams, homme d’affaires et principal donateur du YM-YWHA. Crédits:Gracieuseté/PBL.

«C’est à Montréal que j’ai pris mon envol moral et économique, et c’est important de rendre à cette société qui nous a permis de connaître le succès», ajoute Sylvan Adams, auteur d’un don généreux qui a permis à l’établissement qui porte son nom, le Sylvan Adams YM-YWHA, situé sur l’avenue de Westbury, de réaliser un projet de huit millions de dollars pour la rénovation complète des vestiaires, des installations du Club santé, et la construction d’un nouveau centre d’entraînement de 13 500 pieds carrés.

Le sport comme pilier de la société

En plus de sa carrière d’homme d’affaires, Sylvan Adams est un passionné de cyclisme, sport qu’il a lui-même pratiqué à un haut niveau en prenant part à des compétitions internationales. En novembre 2017, il a remporté le Championnat du monde à Manchester, en Angleterre, et a également été champion du monde du contre-la-montre à maintes reprises.

L’école et le Y, ce sont des établissements qui agissent comme la colle qui garde la communauté intègre et intacte.

Sylvan Adams, homme d’affaires et principal donateur du Young Men’s Young Women’s Hebrew Association (YM-YWHA).

«Le sport est une langue universelle qui réunit les gens. Peu importe les capacités financières, le statut social ou l’éducation de quelqu’un, le sport est le pied d’égalité où tout le monde se retrouve, et où seule la performance compte», affirme Sylvan Adams.

Sylvan Adams coupe le ruban lors de l’inauguration officielle du nouveau centre d’entraînement. Crédits:Gracieuseté/PBL.

Son don a permis à l’établissement de s’offrir une aire d’entraînement de 9000 pieds carrés, comprenant une mezzanine de 4500 pieds carrés avec un espace destiné aux entraînements en petits groupes, une piste de course intérieure de 100 mètres à deux couloirs, et de l’équipement d’entraînement physique à la fine pointe de la technologie, comme des vélos stationnaires et des tapis roulants Assault Fitness non motorisés.

La mezzanine d’entraînement de 4500 pieds carrés avec de l’équipement de pointe. Crédits:Métro/Alicia Casteras.

Centre communautaire juif et international

«Même si je ne suis pas très religieux, je suis un juif fier. Nous avons un héritage de 3500 ans et mon identité juive est très importante et profonde», affirme Sylvan Adams.

Le hall d’entrée du Sylvan Adams YM-YWHA. Crédits:Métro/Alicia Casteras.

Le YM-YWHA, surnommé le Y, a la vocation d’offrir un environnement juif accueillant, engageant et inclusif, où tous les membres de la communauté peuvent participer à des activités sociales, sportives et d’apprentissage pratique. «Et même si le Y est un centre communautaire pour la communauté juive, n’importe qui peut venir profiter de ses équipements, et même en devenir membre», rappelle Sylvan Adams.

«Nous accueillons des étudiants de l’une des 12 écoles secondaires des environs, ou des personnes âgées, au même titre que n’importe quel membre de notre communauté», ajoute Jeff Bicher, chef de la direction du Sylvan Adams YM-YWHA, fier de préciser que pas moins de «15 langues différentes sont parlées au sein du Y». De son côté, Sylvan Adams est sur le point de faire un autre don, record cette fois, et encore tenu secret, à l’Université McGill pour soutenir le milieu scolaire.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.


Articles récents du même sujet