Hochelaga-Maisonneuve

Des cours de planche à roulettes offerts au Parc olympique

C'est bine Marc-Antoine Larose
Marc-Antoine Larose est l’un des entraîneurs offrant des cours de planche à roulettes au planchodrome Vans. Photo: Jason Paré/Métro Média

Une boutique d’Hochelaga s’installe au planchodrome Vans du Parc olympique et y propose des cours de planche à roulettes pour toute la famille.

Situé sur la rue Hochelaga à deux pas du planchodrome du parc Préfontaine, la boutique Rollin est bien connue des amateurs de skateboard habitant le quartier. En partenariat avec le Parc olympique, le commerce a aménagé une mini-succursale au planchodrome Vans depuis le début du mois d’août.

En plus d’offrir des cours, de l’équipement allant de la planche aux protège-coudes est disponible sur place autant pour la location que pour la vente.

Construit en 2019, le planchodrome de l’Esplanade du Parc olympique a dernièrement été amélioré avec l’ajout d’un parcours de rue et plusieurs éléments architecturaux pour améliorer l’expérience des usagers.

Le sport a récemment été reconnu aux Olympiques et les premières compétitions ont eu lieu cette année à Tokyo. Une reconnaissance importante aux yeux de l’entraîneur, Marc-Antoine Larose, puisque «c’est la meilleure façon qu’on peut introduire ce sport à la population générale.»

«Je pense que le skate n’est pas encore nécessairement perçu comme un sport en tant que tel, souvent les gens l’associent au loisir ou à la délinquance. C’est un sport individuel, mais très rassembleur.»

Marc-Antoine Larose, entraîneur

Le planchiste explique que cette discipline est une bonne manière de développer la persévérance et affirme qu’on dépense autant d’énergie après une journée de planche à roulettes, qu’après une partie de soccer.

Tristan Beaubien, commis pour Rollin, ainsi que les entraîneurs Zacharie Gagnon et Marc-Antoine Larose.

S’initier à la pratique

L’auteur de ces lignes s’est prêté au jeu et a eu la chance de suivre un petit cours privé pour s’initier à cette discipline. Apprendre à se tenir sur sa planche, à rouler et à tourner avec celle-ci, ont été les premières compétences à acquérir sur un site particulièrement convivial, surtout depuis que les fontaines d’eau adjacentes au planchodrome Vans ont été réhabilitées.

Moins difficiles qu’il n’y paraît, les cours sont offerts à tous. S’il faut avoir minimalement six ans pour s’inscrire, Marc-Antoine affirme qu’il n’y a pas d’âge maximum.

«J’ai commencé relativement jeune, vers huit ans. Quand tu commences à atterrir des tricks [figures], il y a tellement un monde d’opportunités qui s’ouvre. C’est tellement imaginatif le skate, tu peux faire ce que tu veux. Quand t’es quelqu’un qui a besoin d’être libre et de s’exprimer, le skate c’est magnifique.»

L’équipe de la boutique Rollin est sur place du lundi au dimanche, de 9 h à 17 h. S’il est préférable de réserver les cours et les équipements de location sur le site Web, les gens intéressés peuvent également s’inscrire directement sur place selon les disponibilités du moment. 

Articles récents du même sujet