Soutenez

Le Frigo de l’Est perd son local dans Mercier-Est

Photo: Archives Métro, Adrien Banville

Au début de mois de septembre, on apprenait que Le Frigo de l’Est était contraint de suspendre pour un mois son service d’aide alimentaire, faute de main-d’œuvre. Il semble que l’organisme ne soit pas au bout de ses peines puisqu’il a également perdu son local sur la rue Forbin-Janson, dans Mercier-Est.

«J’ai malheureusement une mauvaise nouvelle à vous annoncer, car nous avons perdu notre local sur Forbin-Janson et nous ne pourrons plus l’utiliser à partir de maintenant», peut-on lire sur la page Facebook de l’organisme.

La publication datant du 9 septembre indique qu’une dernière distribution de denrées non périssables aura lieu à l’extérieur à la mi-octobre. Gratuite et accessible à tous, la date précise de cette distribution sera annoncée sur Facebook prochainement. «Il n’y aura pas de réservation possible sur notre site comme à l’habitude», ajoute-t-on.

L’organisme invite les citoyens à lui faire des suggestions de locaux disponibles dans Mercier-Est, Montréal-Est et Anjou, «à moindre coût ou gratuit», afin de lui permettre de reprendre ses activités le plus rapidement possible.

Métro a tenté de joindre à plusieurs reprises la fondatrice du Frigo de l’Est, Virginie Coignet, mais cette dernière n’a pas retourné nos appels.

Une histoire qui se répète

Ce n’est pas la première fois que Le Frigo de l’Est déménage ses activités. Fin 2019, l’organisme a dû quitter un local sur la rue Hochelaga qui lui était prêté par le Sésame, une entreprise d’économie sociale située dans le quartier de Tétreaultville.

«Le Frigo de l’Est était au départ une initiative citoyenne, mais c’est maintenant une organisation à part entière, avait alors déclaré le directeur général du Sésame Stéphane Tremblay. C’est toujours difficile d’avoir du financement au début, mais elle doit voler de ses propres ailes.»

Les missions similaires des deux organismes avaient également motivé ce déménagement, selon les propos recueillis alors auprès de Virginie Coignet par Métro.

D’après un article publié dans La Presse en avril dernier, environ 200 familles bénéficiaient chaque semaine des activités du Frigo de l’Est.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.