Une contribution de 5000$ pour le club de patinage de vitesse de PAT grâce à Pascal Dion et CCR

Une contribution de 5000$ pour le club de patinage de vitesse de PAT grâce à Pascal Dion et CCR
Photo: Amélie Gamache / Métro MédiaPascal Dion, en compagnie de la mairesse de RDP-PAT Caroline Bourgeois, du directeur des Ressources humaines chez CCR Louis-Stéphane Dubois et de Marc Lavoie, secrétaire du CPVPAT.

L’affinerie CCR et le patineur de vitesse pointelier Pascal Dion s’associent afin de verser 5000$ au Club de patinage de vitesse de Pointe-aux-Trembles (CPVPAT), où l’olympien a donné ses premiers coups de patin.

La contribution permettra au CPVPAT de renouveler son équipement et d’accueillir de jeunes patineurs de milieux défavorisés dont les parents ne peuvent assumer les frais d’inscription et de location d’équipements.

« J’ai la chance de pouvoir redonner un peu à ce club et aux excellents entraîneurs qui m’ont tant donné, se réjouit Pascal Dion. Ce sont eux qui m’ont permis de me rendre où je suis rendu, et de vivre d’incroyables expériences à l’international. Je me sens privilégié et j’aimerais que tous les jeunes qui favorisent le sport puissent en développer une passion à leur tour. »

L’annonce arrive à point, selon la présidente du club, Chantal Létourneau, qui souligne que l’organisme manquait cruellement d’équipement.

« On recrute des enfants de 3 ans, qui veulent des patins à longues lames, et nous n’avons pas de petites tailles, confie-t-elle. Plusieurs lames et vieux patins sont également à changer. Nous ne voulons pas que les parents soient obligés d’acheter les patins, cela coûte cher, alors nous offrons la location, mais ils s’usent rapidement. »

De plus, la contribution offrira la possibilité d’augmenter le nombre d’enfants qui obtiennent la possibilité de s’inscrire gratuitement au club. « On en accepte un ou deux par année depuis deux ans, nous pourrons cette année en prendre trois ou quatre, et leur prêter l’équipement gratuitement », annonce Mme Létourneau.

Une première commandite pour CCR
Le montant accordé au CPVPAT s’inscrit dans le cadre d’une commandite personnelle d’une année que l’affinerie CCR offre au patineur, la première accordée par l’entreprise à un athlète.

« Lorsque j’ai rencontré Pascal, une des premières phrases qu’il a dite, c’est qu’il voulait que notre commandite ait un impact sur son club, raconte Louis-Stéphane Dubois, directeur des Ressources humaines chez CCR. Aider les jeunes est également une priorité pour nous, alors ça a été simple de s’entendre.  De plus, Pascal est une bonne personne, avec une belle réputation, une belle personnalité, nous sommes très fiers de nous associer avec lui. »

Le médaillé olympique arborera le logo de l’affinerie sur sa combinaison de compétition ainsi que ses vestons de podium au cours de la prochaine saison, en plus de se rendre disponible pour quelques événements de l’entreprise. Le montant total de la commandite reste confidentiel.

La contribution de CCR permettra également de « garder la belle réputation du club, le meilleur au Canada, et je pèse mes mots, quand on regarde le nombre d’olympiens qui y ont été formés », souligne François Hamelin, lui-même un ancien membre de l’équipe canadienne, et qui gère aujourd’hui les relations publiques de Pascal Dion. Le sympathique Pointelier est en effet le dernier d’une longue lignée, qui comprend notamment Jonathan Guilmette, Mathieu Giroux et les frères Guy, Michel et Laurent Daignault.

D’autres jeunes pourraient bientôt s’ajouter à la liste, dont Steven Dubois, qui a participé à quelques coupes du monde au sein de l’équipe de relais lors de la dernière saison, et a réalisé lors d’un entraînement il y quelques mois le tour de piste le plus rapide jamais enregistré au Canada.

Les deux membres remplaçants de l’équipe canadienne en 2018-2019, Maxime Laoun et Mathieu Bernier, qui résident dans le quartier, ont également fait leurs classes au centre d’entraînement de Pointe-aux-Trembles.