Montréal
17:49 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 17:59 temps de lecture: 2 minutes

Coronavirus: la navette fluviale tombe à l’eau pour cet été

Coronavirus: la navette fluviale tombe à l’eau pour cet été
Photo: Archives Métro Média

Conséquence de la crise du coronavirus, la navette fluviale qui devait relier Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal ne sera pas mise à l’eau cet été.

La configuration de la navette ne permettrait pas une distanciation physique suffisante pour assurer la sécurité des passagers, selon la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau.

De plus, Transports Canada ne permet pas de naviguer sur le Saint-Laurent jusqu’au 30 juin.

L’entreprise Navark, qui opère le service, était pourtant prête pour le départ de la navette au mois de juin et avoue que cette annulation est un coup dur.

« C’est dommage, indique Gilles Tanguay, capitaine et directeur des opérations. Ce qu’on pense c’est que la navette est un transport en commun comme les autres. »

Il prévoyait de baisser à 50% la jauge d’occupation de la navette pour respecter la distanciation physique, quitte à augmenter le nombre de trajets. C’est aussi un coup dur aussi pour une quinzaine de ses employés, capitaines, matelots et billetterie, qui n’opèreront pas cet été sur le trajet Vieux-Port – Pointe-aux-Trembles.

Caroline Bourgeois, mairesse de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles ne cache pas sa déception, mais assure « comprendre la décision qui n’a pas dû être facile à prendre ». « C’est une nouvelle tuile pour les commerçants qui comptaient sur la navette pour avoir des clients », affirme-t-elle.

Une mauvaise nouvelle également pour l’arrondissement, « car on construisait beaucoup autour de ça [la navette] », explique la mairesse.

L’été dernier, presque 60 000 passagers avaient utilisé ce service qui permet de se rendre au Vieux-Port à partir de l’Est de Montréal en près de 30 minutes.

Articles similaires