Saint-Laurent

Budget de fonctionnement de Saint-Laurent et plan décennal

Le budget et le PDI ont été adoptés par l’administration laurentienne le 23 novembre. Photo: Archives

Pour la prochaine année de fonctionnement, Saint-Laurent dresse un budget de dépense de 76 553 600 $, soit près de 2,87 M$ de plus que celui de l’exercice antérieur. Sur les dix prochaines années, l’arrondissement allouera 96,2 M$ pour la mise en œuvre de son Plan décennal d’immobilisations (PDI).

La totalité des revenus de l’arrondissement, provenant des transferts centraux, de la taxation et de la tarification locales, est de 75 351 700 $. Pour limiter l’indexation de la taxe locale à 2 %, l’équivalent de l’inflation prédite pour 2022, Saint-Laurent comblera le 1 201 900 $ restant depuis les surplus pour équilibrer son budget.

Les transferts nets en provenance de la Ville de Montréal s’élèvent à 55 995 000 $. La somme comprend un revenu de permis de construction anticipé de 723 600 $. Pour la tranche restante de 20 558 600 $, l’arrondissement cible d’abord des revenus de tarification locale de 5 113 700 $.

Pour 2022, l’arrondissement imposera une taxe relative aux services de 0,0709 $ du 100 $ d’évaluation. Ce taux se décline entre un espace fiscal alloué par la Ville de Montréal représentant 0,050 $ du 100 $ d’évaluation, pour un revenu de 10 072 600 $.

Saint-Laurent complète aussi avec une taxe spéciale de 0,0209 $ du 100 $ d’évaluation, représentant un revenu de 4 210 400 $.

Prochaine décennie

C’est la deuxième fois que le conseil laurentien adopte un PDI, qui couvrira la période de 2022 à 2031. C’est un total de 187 M$ d’investissements que représentera la démarche de Saint-Laurent effectuée par le biais d’emprunts.

Le PDI de l’administration laurentienne se décline en phases annuelles, pour servir à acquérir, construire, développer ou mettre en valeur les biens matériaux ayant une durée de vie à long terme, et qui ne sont pas destinés à être vendu.

Avec une enveloppe globale de 96,2 M$, l’arrondissement procédera à des emprunts annuels de 9,62 M$.

La liste des projets cibles est longue.

Elle inclut notamment la restauration de la Maison Robert-Belanger, la conversion du centre d’exposition Lethbridge de la Bibliothèque du Boisé en salle pluridisciplinaire, et la poursuite du projet de Corridor de biodiversité de 450 hectares.

Saint-Laurent entamera aussi la création d’un quartier culturel dans le secteur du Vieux-Saint-Laurent. D’autres projets, dont la mise a niveau des parcs canins et la réfection de parcs, piscines et terrains sportifs, y sont évoqués.

Il en est de même pour l’installation de diodes électroluminescentes (DEL) dans les lampadaires des espaces récréatifs. Les DELs consomment moins d’électricité que les ampoules incandescentes.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.