Île-des-Sœurs
09:00 21 mars 2021 | mise à jour le: 20 mars 2021 à 10:44 temps de lecture: 4 minutes

Isolant en laine de chanvre et la chaux: des matériaux écologiques pour rénover

Isolant en laine de chanvre et la chaux: des matériaux écologiques pour rénover
Photo: GracieusetéUn chantier à Verdun qui favorise des matériaux écologiques.

Des matériaux de construction écologiques comme l’isolant en laine de chanvre et la chaux sont de plus en plus utilisés sur le marché. Deux jumelés dans le secteur de Crawford Park ont été complètement démolis, puis sont présentement rebâtis avec ces composantes plus durables.

Depuis le début de la pandémie, l’entrepreneur et résident de Verdun, René Voyer, a plus de pain sur la planche. Les projets se multiplient pour sa compagnie Vox Rénovation. C’est la première fois toutefois qu’il travaille sur un chantier de cette envergure avec des matériaux écologiques.

«Le défi était de s’adapter à cette technicité en plus des mesures pour la Covid», mentionne M. Voyer. Somme toute, les personnes qui ont travaillé sur le chantier ont apprécié leur expérience avec ces matériaux, note-t-il. Notamment, la manipulation était plutôt simplifiée et surtout, il y avait moins de matière volatile en suspension en plus d’avoir une odeur plus naturelle sur le chantier.

Parmi les matériaux écologiques des jumelés, il y a l’isolant en laine de chanvre, des panneaux de fibre de bois et de la chaux. Cette dernière est constituée principalement de poussière de pierre et d’eau. La chaux peut être étendue sur les panneaux de fibre de bois ou de gypse. Elle remplace en quelque sorte le plâtre et la peinture de finition en plus d’augmenter l’isolation de la maison.

«Pour les occupants, il y a un plus grand confort global. Il n’y a pas de produit chimique qu’on vient respirer un peu tous les jours dans la bâtisse.»

-Nicolas Séguin

Atouts du chanvre

L’isolant en chanvre, plante cousine du cannabis, possède aussi plusieurs atouts. «C’est un matériel durable, l’isolation est plus dense que l’isolation qu’on connaît habituellement, donc elle ne s’affaisse pas. Elle reste toujours en place», explique M. Voyer.

La laine de verre, la fameuse mousse rose souvent vue en construction, finit par s’affaisser avec le temps, environ après une quinzaine d’années, explique le Verdunois.

L’entreprise québécoise NovEnviro offre divers matériaux écologiques, dont les panneaux isolants de laine de chanvre qui sont fabriqués au Québec. Le fondateur de la compagnie, Nicolas Séguin, explique que la tige de la plante de chanvre est utilisée pour fabriquer la mousse isolante. Elle est par la suite introduite dans un mur conventionnel de la même manière que le seraient d’autres isolants.

L’un des avantages est qu’il agit comme régulateur géothermique, c’est-à-dire qu’il conserve mieux la chaleur ou la fraîcheur de la maison. «C’est le temps que va prendre la température pour traverser la coupe du mur. Le chanvre est pratiquement deux fois plus performant que la laine de roche, celui qui s’y rapproche le plus et trois fois plus performant [que d’autres matériaux], détaille M. Séguin. Ça va créer une économie d’énergie.»

M. Voyer vante aussi la gestion de la vapeur d’eau du chanvre, expliquant que ça maîtrise l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur. «L’humidité, on tente toujours de la contrôler au mieux, c’est l’un des gros problèmes en construction», expose-t-il.

Ces matériaux écologiques sont toutefois plus dispendieux et se retrouvent donc pour l’instant encore peu dans la province, contrairement en Europe. «C’est encore un marché de niche au Québec, mais on voit vraiment une croissance de la demande», indique M. Séguin.

Il juge que l’un des meilleurs endroits pour investir davantage dans un bâtiment est dans l’enveloppe afin que ce soit durable à l’intérieur des murs.

Articles similaires