Bouteille à la mer

C’est pas une bouteille à la mer mais une missive mentale, celle la je l’enverrai jamais celle la a pour but de t’exorciser. Parce que toi et moi savons que trop bien que le fait de te l’envoyer ne serait qu’un autre moyen de se faire mal et de garder contact.

J’ai toujours pensé que pour t’exorciser j’aurais besoin de tout savoir de tout comprendre. De comprendre pourquoi tu partais revenais constamment. Pourquoi moi, pourquoi aussi intensément. Pourquoi tant d’autres après sans problème. Comment tu gères ce choix? Comment se fait il que tu me laisses constamment entrer et sortir de ta vie? Mais c’est aussi comment puis je te sortir de ma vie quand je t’ai de tatoué sur la peau, que j’ai des cicatrices sur mes cuisses imposées par moi-même pour la peine que j’ai eu grâce à toi. Que j’ai toutes les chansons du monde qui me font pensé à toi et beaucoup trop de livres.

Mais je pense que c’est la tout le secret. Je m’en fou de tes raisons je m’en fou de tes excuses, de tes si seulement je t’avais connu avant. Je m’en fou. Je me suis détruite la vie pour que tu m’aimes, j’aimerais ne pas la détruire complètement pour que tu partes. Je devrai juste respirer fermer les yeux et t’abandonner.

Prends soin de toi,
Prend soin de nous, pour moi,
Ta L

L, 17 février 2020