p, d-p

J’imagine qu t’es ben heureux…Elle qui est supposée me soutenir me mets dans le pétrin depuis que t’as communiqué avec elle l’automne passé…je n’ai jamais demandé rien gratuit…J’ai essayé d’arranger ce que t’as brisé mais en vain…mon coeur est brisé en plein morceaux…pourtant tu savais que j’ai été de retour de l’au delà et je ne me sentais pas bein…C’est injuste est tu le sais…C’est une semaine difficile, j’espère que tu m’aideras si non c’est UNE GRANDE INJUSTE!!!

é, 5 juillet 2020

La place des naufragés…

Sans bruit, un coeur s’est brisé , au milieu d’une foule riante, amusée, cent morceaux et lambeaux d’une vie éclatée, dans ce naufrage caché, mon coeur a hurlé, sur ce gouffre immense, la mer s’est refermée ,emportant par le fond des espoirs insensé, alaise au fond d’une mer sans rivage, le coeur contrit et humilié…afin de ranimer les coeurs humiliés…

S..., 5 juillet 2020

V.P. 27 juin

Vip moi et je te dirai qui je suis !

Inspecteur gadget, 4 juillet 2020

Je m’appelle S…

Ô mon Dieu ! J’ai levé mes yeux vers toi, sous le ciel troublé d’étoiles fugitives,
J’ai aimé, on m’a hait, j’ai donné, on m’a pris, j’ai cueilli les fruits amers des bois maudits…Merci SEIGNEUR car je ne suis pas tombé dans la tentation ,je connais ta loi…
Je suis S…la femme digne de ce nom, je suis S…au charme qui défit tout charmes…sagittaire la flèche de cupidon 🏹
Je suis l’inspecteur gadget, pour vous servir 😘 le coeur libre, qui a dit que l’amour est aveugle ? Pas moi ! Embrassez vous, mais gardez toujours un oeil ouvert 😘 😘😘
( Roundtable Rival-Lindsey Stirling )

Inspecteur gadget..., 4 juillet 2020

Jolie jeune femme asiatique

Je ne sais pas si tu prends ce journal et encore moins si tu lis cette rubrique mais sache que tu es absolument ravissante. Tu prends la ligne verte pour sortir à Lionel Groulx aux alentours de 6h30, voiture de tête. Tu portais un haut noir à fleurs et un masque blanc aux mêmes motifs. Tu avais un cell avec une house rose qui paraissait vraiment grand dans tes petites mains…^^
Que tu sois célibataire ou non, intéressée ou pas, passe une belle journée 🙂

L’homme en blanc, 4 juillet 2020

Dans le bus 211 Bord du lac en direction ouest

Cet samedi le 27 juin vers 14.00 tu etais avec ton amie tu portais des souliers blancs converse, avec des bas jaunes puis un sac vans. Tu avais aussi des jeans trouees. Tu etais mince avec des cheveux blonds. Si admettons tu lis cette section, je voudrais tellement tinviter pour un cafe pour mieux te connaitre. Au plaisir

Mec vraiment tres gene, 4 juillet 2020

Notre nuit

Papa, Papa merci de m’avoir permise d’aller à ce mal, j’ai toujours aimer danser, grâce a toi je respire, je t’aime, je t’aime, je t’aime 😘😘😘
(Roundtable Rival-Lindsey Stirling )
🎻

Ta princesse 😇, 4 juillet 2020

Septembre 2013

Elle…Elle lui disait :
Mon le notaire que vous êtes charmant, vos yeux sont envoûtants, l’idée de vous appeler maître m’est exaltant, mais veuillez a bien prendre note de mon testament !
Je lègue tout mes organes à mon boucher, sauf mon cerveau, lui je veux qu’il soit chouchouté, placé dans un tupperware hermetique, enterré au pied de mon arbre généalogie, mon Corps sera momifié, je le lègue amusé Grévin ,les Nonnes se mordilleront les lèvres à la vue de mon visage, mon jardin secret sera publié a tout mes potes, ceux de la belle époque, je lègue mes larmes à la mer et mes soucis à la pluie, mes dettes à mon banquier et mes textes au monde entier, je veux bien d’une tombe à mon nom qu’on lui pisse dessus, plus rien n’est dégradant, puisque tu m’a vendue aux loups pour une poignet de sou, pendant que j’y pense, c’est pas con ! Je te lègue aussi mon coeur, accroche-le sur ton mur, je punaise ce testament sans rancune, partage-le avec tes potes…
C’était pour VP J
Lescro

P V, 4 juillet 2020

À V.P.

Alors premièrement (t’aime trop les parenthèses) si tu crois trouver l’âme soeur ici, (ou si c’était une auto-référence) T’as déjà pensé consulter un spécialiste?

Deuxio (sérieux) prend tes valiums.

ton nombril, 4 juillet 2020

Le coeur en standby

Tu veux prendre ton temps, éviter de refaire les erreurs, blah blah blah.

Tu compliques tout au nom de « garder ça simple ». La vérité c’est que tu ne brûle pas de la même envie que j’ai de te voir. Tu te dis, « et si je trouvais mieux ».

Alors voilà. Terminus. Je te laisse ta liberté, mais ne m’appelle plus.

C, 4 juillet 2020