Monde

L'UE veut combattre l'extrémisme en Afrique

BRUXELLES — Un sommet a accouché vendredi d’un financement de 414 millions d’euros pour créer une nouvelle force antiterroriste conjointe dans la vaste région africaine du Sahel.

La force de 5000 hommes assemblée par le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger avait besoin d’environ 400 millions d’euros pour surveiller des frontières désertiques, dont certaines avec la Libye — d’où partent des milliers de migrants pour tenter de rejoindre l’Italie.

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a dit que 176 millions d’euros proviendront directement du budget de l’UE.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a applaudi le financement promis vendredi, tout en rappelant qu’il suffira aux besoins de la nouvelle force pendant un an.

La situation sécuritaire du Sahel se dégrade depuis 2011, et les attaques extrémistes y sont maintenant un événement presque quotidien. Plus de 1100 personnes ont été tuées depuis 2014, dont 400 l’an dernier. La longueur totale des frontières à surveiller est estimée à 28 000 kilomètres.

Huit groupes terroristes y sont actifs, Al-Qaïda au Maghreb islamique étant l’organisation la plus crainte.

L’UE a consacré plus de huit milliards d’euros en aide humanitaire au Sahel pour la période 2014-2020.

«Il faut appuyer ces cinq pays, surtout pour donner espoir à la prochaine génération pour qu’elle ait un avenir dans son propre pays», a expliqué le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel.

Par ailleurs, des soldats français ont tué «une dizaine» des djihadistes la semaine dernière au Mali, lors d’une opération près de la frontière avec le Niger. Trois jours plus tôt, une autre opération au Mali avait entraîné la mort de «plusieurs combattants ennemis» appartenant à un «autre groupe terroriste», selon un porte-parole de l’armée française.

Deux membres d’une force antiterroriste française ont perdu la vie mercredi quand leur blindé a frappé une mine. Une minute de silence a été observée à leur mémoire avant le sommet de vendredi.

Articles récents du même sujet