Monde

Une centaine de migrants recherchés en Méditerrannée

Une centaine de migrants recherchés en Méditerrannée
Photo: IStock PhotosUne vue aérienne du détroit de Gibraltar, entre l'Espagne et le Maroc

Deux embarcations transportant au total 111 migrants africains sont recherchées depuis mardi entre le Maroc et l’Espagne, a-t-on appris mercredi auprès des sauveteurs espagnols.

«Nous continuons à rechercher deux embarcations, l’une avec 53 personnes à bord, l’autre 58, toutes d’origine subsaharienne», a indiqué à l’AFP un porte-parole du service espagnol de sauvetage en mer.

Il a précisé que l’alerte lancée par l’ONG Caminando fronteras (Walking borders) avait été «reçue mardi matin à 10h40 (heure locale)».

Un avion de l’armée espagnole, un navire de recherche et un hélicoptère des sauveteurs espagnols, deux patrouilleurs de la Garde civile espagnole ainsi qu’un patrouilleur de l’armée marocaine participent aux recherches.

«La difficulté, c’est le mauvais temps» et «la houle» dans cette partie de la Méditerranée appelée mer d’Alboran, a indiqué le porte-parole des sauveteurs.

Selon la militante de Caminando fronteras, Helena Maleno, qui indique avoir été avertie par les familles des migrants, quatre femmes et un enfant se trouvent dans l’embarcation transportant 53 personnes.

Depuis le début de l’année, au moins 8056 migrants sont arrivés par la mer en Espagne, à bord de 286 embarcations, selon un bilan au 2 juin du ministère de l’Intérieur espagnol (6,6% de moins qu’en 2018 sur la même période).

Dans l’ensemble de la Méditerranée, 543 personnes migrantes sont mortes ou ont disparu depuis janvier, dont 166 en passant par la route occidentale vers l’Espagne, selon le site internet de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Dans toute la Méditerranée, 2299 migrants étaient morts l’an dernier en tentant de gagner le continent européen, contre 3139 en 2017.