Opinions
09:42 11 mai 2020 | mise à jour le: 11 mai 2020 à 09:42

Des communications qui n’oublient personne

Des communications qui n’oublient personne

La crise sanitaire actuelle a entraîné la transmission d’une avalanche d’informations de la part du gouvernement concernant les consignes de santé publique et les mesures d’aide financière d’urgence. Nous comprenons la nécessité d’utiliser tous les moyens possibles pour bien informer la population.

Pourtant, une bonne part de l’information transmise demeure inaccessible pour les personnes peu alphabétisées. […] Nous souhaitons vous rappeler qu’au Québec, plus de 1 million d’adultes de 16 à 65 ans ont de grandes difficultés en lecture, en écriture et en calcul. C’est donc un adulte sur cinq qui peine à comprendre le langage souvent complexe des spécialistes et des représentants du gouvernement.

Dans ce contexte, les groupes d’alphabétisation populaire ont rapidement réagi afin de soutenir les personnes peu alphabétisées de leur communauté. Plusieurs ont entrepris de vulgariser l’information provenant de sources gouvernementales afin de s’assurer que les termes et les concepts utilisés par le gouvernement sont bien compris. En effet, des concepts tels que «la distanciation sociale», le besoin «d’aplanir la courbe» ou le «déconfinement» peuvent être abstraits pour plusieurs.

Plus encore, de nombreux adultes peu alphabétisés ne sont pas à l’aise avec l’utilisation des technologies; ils peinent à naviguer sur internet tant pour accéder aux différents services gouvernementaux que pour faire des achats en ligne. Enfin, plusieurs n’ont tout simplement pas accès à internet à partir de la maison.

Par conséquent, les groupes d’alphabétisation populaire ont dû soutenir les personnes pour leur permettre d’avoir accès aux différents services. Ils ont aussi dû intervenir auprès de commerçants locaux pour les sensibiliser à la réalité des personnes en situation de pauvreté, dont un nombre important ont de grandes difficultés avec l’écrit. […]

Dans la perspective de réussir collectivement le «déconfinement», il est essentiel que toutes les citoyennes et tous les citoyens comprennent l’ensemble des consignes qui seront données. Ainsi, [le] gouvernement doit s’appliquer à utiliser un langage simple et clair qui soit accessible à l’ensemble de la population, tant à l’oral qu’à l’écrit. […] Enfin, nous tenons à rappeler que de nombreux adultes peu alphabétisés sont aussi en situation de pauvreté. Ainsi, nous vous demandons d’adopter rapidement des mesures visant à fournir une aide financière d’urgence pour toutes les personnes qui ne sont pas admissibles aux programmes actuellement offerts. […]

François Brassard, Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec

L’actualité vous fait réagir? Écrivez-nous! opinions@journalmetro.com

Articles similaires