Sports
23:36 16 février 2018 | mise à jour le: 17 février 2018 à 00:19 Temps de lecture: 2 minutes

Ski alpin: Une ancienne snowboardeuse cause la surprise dans le super-G

Ski alpin: Une ancienne snowboardeuse cause la surprise dans le super-G
Photo: The Associated PressCzech Republic's Ester Ledecka competes in the women's super-G at the 2018 Winter Olympics in Jeongseon, South Korea, Saturday, Feb. 17, 2018. (AP Photo/Alessandro Trovati)

JEONGSEON, Corée, République de — La Tchèque Ester Ledecka, ancienne championne du monde de snowboard, a tout juste damé le pion à l’Autrichienne Anna Vieth et elle a remporté l’épreuve féminine du super-G, samedi, aux Jeux de Pyeongchang.

Ledecka a dévalé la piste du Centre alpin de Jeongseon en un temps de 1:21,11, un centième plus rapide que Veith, qui a mené l’épreuve pendant quelques minutes. Ledecka a dû patienter pendant 19 autres descentes avant de finalement savourer la première médaille d’or olympique de sa carrière.

Veith, la championne olympique en titre de cet événement, a franchi la ligne d’arrivée en un chrono de 1:21,12 et elle a décroché la médaille d’argent. La Liechtensteinoise Tina Weirather a complété le podium grâce à un temps de 1:21,22.

La Suissesse Lara Gut (1:21.23) a terminé au pied du podium, à un centième de Weirather. La skieuse américaine Lindsey Vonn, qui n’avait pas pris part aux Jeux de Sotchi en 2014 en raison d’une blessure au genou droit, a commis une petite erreur au bas de la piste et elle a fait arrêter le chrono à 1:21,49. Vonn a conclu l’épreuve à égalité en sixième position avec l’Italienne Federica Brignone.

Valérie Grenier, de St-Isidore, en Ontario, s’est avérée la skieuse canadienne la mieux classée, terminant 23e (1:22,77). Candace Crawford, de Toronto, et Roni Remme, de Collingwood, en Ontario, ont respectivement pris les 29e et 37e places.

Articles similaires