Sports

Price un cas incertain, Lindgren est rappelé

Michel Lamarche, La Presse canadienne - La Presse Canadienne

BROSSARD, Qc — Le Canadien de Montréal a rappelé d’urgence le gardien Charlie Lindgren de son club-école du Rocket de Laval, un geste qui remet en question la présence de Carey Price lors de la visite des Rangers de New York au Centre Bell jeudi soir.

Price n’a pas participé à la séance d’entraînement de l’équipe au Complexe sportif Bell de Brossard mercredi midi, afin de se soumettre à une journée de traitements. Tout comme Alex Galchenyuk d’ailleurs.

Or, lors de sa rencontre avec les journalistes, l’entraîneur-chef Claude Julien a reconnu que l’absence de Price était liée à un tir du défenseur Shayne Gostibehere, des Flyers de Philadelphie, qui l’a atteint directement au masque en deuxième période mardi soir.

Sur le jeu, Price a paru sonné et a reçu la visite du soigneur Graham Rynbend. Il est resté dans le match, mais peu de temps après, Nolan Patrick a marqué le premier but des Flyers en faisant dévier une passe de Claude Giroux, lors d’un avantage numérique.

Malgré la défaite de 3-2 en prolongation, Price a offert une solide performance bloquant 30 des 33 rondelles dirigées vers lui. Il a aussi rencontré les journalistes dans le vestiaire du Canadien après la rencontre et a paru dans de bonnes dispositions.

Interrogé à savoir si l’équipe craignait que Price souffre d’une commotion cérébrale lors de son point de presse, Julien a répondu par la négative. Toutefois, il a reconnu que le choix de son gardien pour le match de jeudi dépendrait des nouvelles qui allaient lui être transmises.

Après avoir annoncé le rappel de Lindgren via son compte Twitter, le Canadien n’a pas précisé le statut de Price en prévision du match de jeudi.

Pour Lindgren, il s’agit d’un deuxième séjour avec le Canadien cette saison et d’un quatrième en carrière. En novembre, au moment où Price se remettait d’une blessure au bas du corps, le gardien de 24 ans a participé à huit matchs et présenté une fiche de 3-4-1, une moyenne de buts alloués de 2,43 et un taux d’arrêts de ,924.

Il a amorcé ce séjour en signant un blanchissage de 2-0, le premier et seul de sa carrière, à Chicago, contre les Blackhawks le 5 novembre.

En 11 parties dans la LNH, Lindgren affiche un dossier de 6-4-1, une moyenne de 2,21 et un taux d’arrêts de ,929.

Avec le Rocket, par ailleurs, la fiche de Lindgren est de 8-14-1, avec une moyenne de 3,18 et un taux d’arrêts de ,891.

Il y a huit jours, le Canadien lui a fait signer une entente de trois ans qui rapportera au gardien de Lakeville, au Minnesota, un salaire annuel de 750 000$.

Weber voit un spécialiste

Dans un autre ordre d’idées, Julien a aussi fait savoir que le défenseur Shea Weber devait rencontrer un spécialiste mercredi car il n’est toujours pas à l’aise à la suite de sa blessure au pied gauche, qui remonterait au tout premier match du calendrier, à Buffalo.

Au passage, l’entraîneur-chef du Canadien a admis que Weber avait joué avec cette blessure pendant toute la saison et que la blessure avait empiré.

En 26 parties cette saison, Weber a inscrit six buts et dix mentions d’aide et affiché un ratio défensif de moins-8.

Julien a aussi précisé que l’attaquant Andrew Shaw n’a pas reçu le feu vert des médecins. Inactif depuis le 13 janvier à la suite d’une blessure au bas du corps, Shaw a rejoint ses coéquipiers lundi à Philadelphie mais a raté l’entraînement de mercredi à cause d’un virus.

En même temps qu’il faisait part du retour de Lindgren à Montréal, le Canadien a aussi annoncé le rappel du jeune défenseur Noah Juulsen de son club-école.

Choix de premier tour en 2015, Juulsen en est à sa première saison complète chez les professionnels après avoir participé à deux parties des séries éliminatoires avec les IceCaps de Saint-Jean, Terre-Neuve, le printemps dernier.

En 31 rencontres à Laval, il compte un but et cinq mentions d’aide. Il a amassé huit minutes de punition et son ratio défensif est de moins-9.

Articles récents du même sujet