Soutenez

Le Canada conclut sa Coupe du monde avec trois défaites

Le Canada n'aura pas été en mesure d'engranger des points dans cette Coupe du monde. Photo: Canada Soccer

Le parcours du Canada à la Coupe du monde s’est conclu de la même manière qu’il avait commencé. La troupe de John Herdman s’est inclinée 2-1 face au Maroc, jeudi, au stade Al Thumama à Doha.

C’est donc dire qu’à l’instar de 1986, l’unifolié retournera à la maison avec une fiche de trois défaites en trois matchs.

Classement final du groupe F

1. Maroc (7 points)
2. Croatie (5 points)
3. Belgique (4 points)
4. Canada (0 point)

«Ça n’a pas été suffisant», a laissé tomber Atiba Hutchinson, 39 ans.

«Nous avons travaillé fort pour récolter des points, mais ça n’a pas suffi», a poursuivi celui qui en était à sa première et dernière Coupe du monde.

«Je suis fier. Je suis fier de mes joueurs. Nous avons compétitionné à chacun de nos matchs et il faut donner le crédit au Maroc. Les Marocains ont remporté le groupe et c’est tout à leur honneur», a mentionné le sélectionneur John Herdman.


Le Canada a bien mal entamé son duel. Le gardien Milan Borjan a commis une grossière erreur dans sa surface en remettant le ballon directement aux pieds de Hakim Ziyech, dès la 4e minute de jeu. Ziyech, qui évolue avec Chelsea en première division anglaise, n’en demandait pas tant. L’ailier droit a facilement donné les devants aux siens en lobant le ballon derrière Borjan.

Les Marocains ont récidivé à la 23e minute par l’entremise de Youssef En-Nesyri. Ce dernier a surpris le gardien canadien avec un puissant tir à la droite de la surface de réparation.

La sélection canadienne a réussi à réduire l’écart à un but avant la fin de la première demie. C’est le défenseur marocain Nayef Aguerd qui a accidentellement redirigé le centre de Sam Adekugbe derrière son gardien, à la 40e minute de jeu. Le but a été crédité à Aguerd, contre son camp.

Les hommes de John Herdman ont tenté par tous les moyens de revenir au score en fin de match. Le vétéran Atiba Hutchinson a bien failli créer l’égalité à la 72e minute de jeu alors qu’il a redirigé de la tête un coup de pied de coin directement sur la barre transversale. Le ballon est ensuite retombé sur la ligne de but, et Alistair Johnston a été incapable de trouver le fond du filet sur le retour.

À noter que le Montréalais Ismaël Koné est entré sur le terrain à la 61e minute de jeu, tandis que Samuel Piette n’aura finalement pas eu la chance de fouler la pelouse durant cette Coupe du monde.

Kamal Miller et Alistair Johnston ont quant à eux été titularisés pour les trois matchs de l’unifolié.

Avec cette victoire, la sélection marocaine termine au premier rang du groupe F et se qualifie pour les huitièmes de finale pour la première fois depuis 1986.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.