Uncategorized
17:39 28 juin 2017 | mise à jour le: 28 juin 2017 à 17:49 Temps de lecture: 2 minutes

Près d’un million sera investi dans le parc Roger-Rousseau

Près d’un million sera investi dans le parc Roger-Rousseau
Photo: Steve Caron/TC Media

Le parc Roger-Rousseau, dans l’arrondissement d’Anjou, se refera une beauté au coût de 818 000$. Les investissements permettront notamment d’aménager des jardinets communautaires, des aires de jeux pour les 0-5- ans et 6-12 ans et de mettre aux normes le terrain de soccer naturel.

Les ouvriers de Les entreprises Berthier inc. s’affairent présentement dans la future aire des modules de jeux pour les enfants. Les infrastructures se retrouveront dans la partie sud-est du parc, le long de l’avenue Jean-Desprez.

Le terrain de basketball demeurera à son emplacement actuel. Le terrain de soccer naturel sera quant à lui déplacé un peu plus près du terrain de basketball.

Des arbres matures du parc ont été marqués d’un X à la peinture orange, ce qui inquiète les résidents du secteur.

«Ils seront dans certains cas abattus, car ils sont malades, et dans d’autres ils seront simplement déplacés», indique par courriel l’arrondissement.

Jardinets communautaires
L’aménagement du jardin communautaire, comprenant 42 jardinets dans la partie nord-est du parc, soulève la colère de plusieurs riverains.

Une pétition, initiée par Karina Bourgeois qui habite à proximité du futur jardin, circule présentement.

«En quelques jours, nous avons recueilli près de soixante noms. Les résidents de l’avenue Jean-Desprez ne veulent pas d’un jardin communautaire à cet endroit.»

«Nous avons déjà de la difficulté à stationner dans le secteur, sans compter que nous aurons une vue sur un cabanon et une clôture!.»

La citoyenne estime que le projet serait mieux localisé s’il se situait entre les deux bâtiments de services du parc ou encore à l’arrière de la piste cyclable, derrière les résidences des citoyens.

Elle déplore l’absence de consultation dans ce dossier.

«Nous n’avons jamais été avisés d’un tel projet. Nous l’avons appris lorsque la machinerie a débarqué sur place. Ce sont les employés de l’entrepreneur qui nous ont informés du projet.»

Une rencontre tenue entre Mme Bourgeois et le maire Luis Miranda n’a pas permis de rapprocher les parties. L’administration municipale n’a pas l’intention de modifier ou déplacer l’aménagement des jardinets.

Les travaux devraient être terminés au plus tard le 25 juillet prochain.

Articles similaires